Fermer la publicité
Toute l'info éco, juridique, collectivités... à Lyon et dans la région / Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département

Bientôt les premiers trains à hydrogène à Lyon et en Auvergne-Rhône-Alpes

Publié le - - Actualité

Bientôt les premiers trains à hydrogène à Lyon et en Auvergne-Rhône-Alpes
© Alstom / Frédérique Clément - Trois trains à propulsion hydrogène circuleront bientôt en Auvergne-Rhône-Alpes.

Première historique avec la commande par quatre régions françaises de 12 trains bi-mode électrique - hydrogène. 3 d'entre eux circuleront en Auvergne-Rhône-Alpes.

C'est une première historique et une petite révolution dans l'univers du transport ferroviaire. Après les trains vapeur, thermique, puis électrique, place à l'hydrogène ! Les Régions Auvergne-Rhône-Alpes, Bourgogne-Franche-Comté, Grand Est et Occitanie ont lancé - pour un montant total de près de 190 millions d'euros - la première commande de trains bi-mode électrique - hydrogène en France.

3 des 12 premiers trains issus de la gamme Coradia Polyvalent pour Régiolis développée par Alstom (photo) circuleront à terme en Auvergne-Rhône-Alpes. Christophe Fanichet, PDG de SNCF Voyageurs, y voit ''une étape historique pour la mobilité propre, en concrétisant le déploiement dans les régions d'une nouvelle solution ferroviaire à zéro émission directe".

Quant à Laurent Wauquiez, président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, il souligne une forme de continuité. "Depuis notre engagement dans le projet européen Zero Emission valley, dans un territoire qui concentre la quasi-totalité des acteurs de la filière hydrogène, nous avons souhaité fairede notre région une des plus décarbonée d'Europe en développant les usages de cette énergie nouvelle. Le train hydrogène représente une alternative innovante aux trains diesels circulant sur nos lignes non-électrifiées."

Le site Alstom de Villeurbanne au coeur du projet

Le train Coradia Polyvalent bi-mode électrique hydrogène permet de répondre à la mixité du réseau ferré national et bénéficie d'une autonomie pouvant aller jusqu'à 600 km sur les portions de lignes non électrifiées. Composé de 4 voitures, ce train de 72 mètres offre une capacité totale de 218 places assises et les mêmes performances dynamiques et de confort que la version bi-mode électrique-diesel.

Le site Alstom Villeurbanne fournira les équipements électroniques embarqués, dont la commande de traction électrique et hydrogène.




Julien VERCHÈRE
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Tout Lyon Toute l'info éco, juridique, collectivités... à Lyon et dans la région / Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer