AccueilEconomieIndustrieBeynost : EFI Automotive capte les signaux d'une reprise rapide

Beynost : EFI Automotive capte les signaux d'une reprise rapide

Déjà bousculé l'année dernière, l'équipementier automobile de Beynost a subi de plein fouet le confinement du printemps 2020. Avant de rebondir très nettement cet automne et d'enregistrer un niveau d'activité supérieur à ses prévisions.
Beynost : EFI Automotive capte les signaux d'une reprise rapide
Photo Automative - Site EFI Automative à Beynost

EconomieIndustrie Publié le ,

Après un exercice 2019 marqué par une baisse de d'activité de 8 %, l'équipementier automobile EFI Automotive (basé à Beynost) bouclera un deuxième exercice très compliqué à la fin de l'année. Cette fois, le recul de chiffre d'affaires devrait s'établir aux alentours de 25 %.

Contraint à un arrêt complet aux premiers jours du confinement, l'entreprise spécialisée dans la conception de capteur moteurs et transmission a redémarré très lentement, avec une seule ligne de production en activité à partir du 6 avril, sur la trentaine qui habillent le site de Beynost. Avec pour conséquence une activité ramenée à 10 % de son niveau traditionnel à pareille époque.

Une bonne surprise depuis la rentrée

Une chute brutale, certes, mais qui aurait pu l'être plus encore sans un étonnant rebond depuis septembre. Progressivement relancée à partir de juin, l'activité a fortement augmenté dès le mois d'août. La montée en puissance s'est poursuivie à la rentrée et le niveau de commandes constaté au mois d'octobre s'est inscrit en hausse par rapport aux prévisions établies avant le début de la crise covid.

"Les unités travaillant très majoritairement à l'export ne sont pas impactées et nous n'enregistrons pas de baisse sur les commandes, mis à part pour les marchés avec PSA", explique-t-on en interne. Une heureuse surprise pour EFI Automotive, qui enregistre des demandes supérieures à celles de l'année dernière sur certaines références.

Relocalisation en cours

De ce fait, si la prudence reste de mise, avec la volonté de réaliser entre 10 et 20 M€ d'économies en 2020, après les 8 M€ de 2019, la perspective d'une reprise rapide n'est plus totalement illusoire. Pour donner corps à cette nouvelle croissance, EFI Automotive va accélérer le développement d'une nouvelle génération de capteurs et fonctions destinées aux véhicules électriques. Avec des ambitions fortes, sur un marché estimé à plusieurs millions d'euros de chiffre d'affaires à moyen terme.

Dans ce cadre, en cohérence avec les programmes de réindustrialisation initiés par le gouvernement, EFI Automotive devrait relocaliser dans l'Hexagone des produits qui devaient initialement être fabriqués en Turquie. Un investissement de l'ordre de 5 à 6 € sera engagé pour assurer la production de ces capteurs destinés aux moteurs électriques pour différents équipementiers allemands, fournisseurs des constructeurs implantés outre-Rhin.

Aux commandes de l'entreprise familiale depuis le début du mois de juillet, Béatrice Thollin-Schmidt pourrait ainsi marquer symboliquement son arrivée.

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?