AccueilActualitéBelles et leds à la foi

Belles et leds à la foi

Alors qu'actuellement tous les projecteurs sont braqués sur la COP21, dont les réflexions permettent de corroyer la matière environnementale comme une pièce de bois dégauchie sous l'effet de rabots et autres varlopes, débats mettant en lumière l'impérieuse nécessité d'agir pour préserver la planète, à Lyon, on s'apprête à tourner les regards vers les fenêtres et balcons des habitations.

Actualité Publié le ,

On scrutera, en ce 8 décembre, leur éclairage nourri, selon toute vraisemblance, par des dizaines de milliers de lumignons : quelque 200 000, en réalité, distribués aux enfants des écoles et destinés à être vendus au profit notamment d’une association d’aide aux victimes du terrorisme, sans omettre la multitude de bougies acquises par les Lyonnais dans les circuits traditionnels.

Cette journée hommage, décidée suite à l’annulation de la Fête des lumières, permettra de retrouver le souffle des origines, celui de 1852. Le 8 septembre de cette année-là, une statue de la Vierge Marie devait être inaugurée sur l’église de Fourvière. En raison de puissantes inondations, un ajournement avait été décrété, et un nouveau rendez-vous fixé au 8 décembre. Malheureusement, des conditions climatiques défavorables ont provoqué un report de quatre jours. Entrés en résistance, les Lyonnais avaient pris le parti d’illuminer leur ville le soir-même. Si les causes sont bien différentes, la similitude de ces deux événements interpelle. L’histoire bégaie et force les Lyonnais à certifier, encore et toujours, leur résilience et leur aptitude à se mobiliser en ces heures sombres.

Les lumignons seront la voix des Lyonnais, aux corps et esprits encore contus, privés de manière inique de festivités ; mais aussi le visage et le nom de ceux qui sont tombés sous les balles terroristes le 13 novembre. Des lumières comme autant de messages, silencieux et rémanents, à ceux qui tentent d’imposer leurs obscurs desseins. Ces lumières, qui diapreront la cité rhodanienne, s’ajouteront aux éclairages de la municipalité.

Par respect pour l’environnement - en parfait écho avec la COP21 - et (voire essentiellement ?) pour d’évidentes visées économiques, les illuminations de Noël se veulent moins énergivores. Aux ampoules classiques se substituent des diodes électroluminescentes, les fameuses leds. Bon élève de la future grande région Auvergne - Rhône-Alpes, Clermont-Ferrand a doté, dans son intégralité, son parc lumineux de leds. Et ce, depuis 2009. Conséquence positive : la facture d’électricité a été divisée par dix. Une démarche salutaire pour les finances publiques. Les leds affichent deux atouts majeurs : leur faible consommation et leur longévité. Quand une led annonce une durée de vie de 40 000 heures, les ampoules halogènes en opposent seulement… 2 000. Une maîtrise des coûts et de l’empreinte carbone qui place les leds sous les feux de la rampe.

Le marché européen de l’éclairage connaît un essor régulier, dopé par des exigences et des réglementations environnementales toujours plus drastiques. Sur ce marché spécifique et à fort potentiel, l’éclairage Led représente près de 12 %, et ambitionne les 70 % à horizon 2020.

En 2015, proclamée « Année internationale de la lumière et des techniques utilisant la lumière » par l’ONU, Lyon a accueilli LumiVille, référence internationale dans le domaine de l’éclairage public, extérieur et intelligent, mais aussi le salon LumiBat + Light on Architect. Ecrin du cluster Lumière, la capitale rhônalpine est également l’hôte de la 7e édition de ForumLED, regroupant sur deux jours (les 7 et 8 décembre) l’ensemble de l’écosystème de l’éclairage autour de la technologie Led. Des manifestations professionnelles d’envergure qui témoignent de la capacité de Lyon à demeurer l’un des acteurs incontournables de l’économie innovante, et redonnent le sourire dans ce contexte morose. Un Lyonnais célèbre, Henri Grouès, dit l’abbé Pierre, n’a-t-il pas affirmé qu’« un sourire coûte moins cher que l’électricité, mais donne autant de lumière » ?

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?