AccueilArt de vivreEvasion / TourismeBelgrade : l'authenticité au cœur de l'Europe

Belgrade : l'authenticité au cœur de l'Europe

Belgrade : l'authenticité au cœur de l'Europe
J.T. - Sur les bords de la Save

Art de vivreEvasion / Tourisme Publié le ,

Ce n'est pas forcément la première ville d'Europe à laquelle on pense lorsqu'on souhaite s'évader l'espace de quelques jours. Et des contrées comme la Croatie ou le Monténégro, déjà vampirisées par le tourisme de masse, restent les destinations privilégiées pour s'initier à la culture balkanique. Vous avez dit Belgrade ? Oui ! La capitale serbe à la confluence du Danube et de la Save se révèle depuis quelques années comme la pépite de l'ancienne Yougoslavie, portant (et assumant) une histoire guerrière intestine toujours dans les esprits et pas si lointaine, mais dont la nouvelle génération s'attache à la dépasser pour mieux conquérir l'avenir.

Car la capitale économique et politique, aux multiples inspirations (celtes, romaines, hongroises, turques ou encore autrichiennes) s'affiche comme une ville festive, culturelle, en tant que centre névralgique et économique de ce pays de 7 millions d'habitants qui souhaite aller de l'avant.

On se sent bien évidemment en Europe mais très loin grandes capitales européennes et leurs standards associés, souvent trustés par de grandes enseignes… Ici vous ne verrez par exemple pas de Starbucks Coffee !

Au contraire, les échoppes sont diversifiées et les plus attrayantes sont les « cafés concept » qui fleurissent un peu partout en ville.

Trois à cinq jours sont nécessaires pour découvrir correctement cette cité de 1,3 million d'habitants. Pas besoin de se compliquer la vie en transport en commun, bien qu'ils soient très bien développés, la marche ou le vélo restant de bonnes alternatives pour s'imprégner de la rue.

L'essentiel des visites se concentre dans le quartier ancien de Stari Grad : de part et d'autre de l'artère piétonne commerciale principale, Knez Mihailova, plusieurs excursions sont possibles et dévoileront les multiples visages de la ville : Skadarlijo, baptisé « Le petit Montmartre belgradois, séduira les touristes pour sa quiétude bohème, ses pavés et ses nombreux restaurants typiques. Sous le pont Brankov se déploie le petit quartier de Savamala, en pleine réhabilitation. Bordant la Save, les ambitions fortes des promoteurs et de la ville qui lui sont associées, contrastent avec le souhait de ses habitants de ne pas dénaturer cet endroit à l'architecture Art nouveau menacée.

Point haut et incontournable de cette partie de la ville : la forteresse de Kalamegdan, témoin des occupations diverses de la cité au fil des siècles. Un moment privilégié pour quelques prises de vue panoramiques.

Majoritairement orthodoxe, la Serbie et Belgrade recèlent d'églises notoires, dont la monumentale cathédrale de Saint-Sava, le plus grande d'Europe.

Autres sites valant vraiment le détour, le musée national et celui dédié à l'inventeur serbe Nikola Tesla qui porte d'ailleurs son nom.

Le meilleur moyen de s'imprégner de la culture locale reste de s'asseoir à la terrasse d'un café (une religion en Serbie), le temps de l'observation et surtout de l'échange, les Serbes très généreux, le sont aussi dans les discussions et pourront animer les débats !

Concept store
Quand le Makadam bat le pavé

Situé sur Kosančićev Venac, charmante rue pavée du centre-ville, le Makadam café mérite une halte. A la fois bistrot, restaurant et magasin, ce concept store ambitionne de donner une nouvelle vision de la Serbie. Le soutien aux artistes et artisans locaux est un leitmotiv !

La boutique propose une large gamme de produits : artisanat traditionnel, objets de design dernier cri, vêtements, bijoux ou encore cosmétiques. L'équipe du Makadam se déplace même dans les autres villes du pays rend à la recherche de nouveaux talents. Parmi ceux-ci, citons les designers du Dechkotzar Flagship Store de Belgrade, magasin spécialisé dans la vente de tee-shirt, un modèle du genre qui traduit la volonté d'une nouvelle génération de promouvoir un savoir-faire made in Serbie.

Découvrir Belgrade à vélo

Le deux roues est une bonne alternative pour parcourir certains endroits de Belgrade. Les bords du Danube et de la Save, notamment, déploient des pistes cyclables idéales pour dédier un après-midi en mode doux. L'occasion de visiter l'Île d'Ada Ciganlija, ancien marécage devenu un site de loisir très prisé des Belgradois pour s'adonner au ski nautique, au foot ou au golf. Sur les berges du Danube, les fans de tennis pourront découvrir l'académie de Novac Djocovic collé à l'immense complexe nautique accessible à tous dont l'architecture très communiste surplombe le fleuve.

Belgrade pratique

- Devise : dinar serbe (1 € = 120 RSD)

- S'y rendre : depuis l'aéroport Lyon Saint-Exupéry Lyon, de nombreuses compagnies aériennes proposent des vols réguliers (le plus souvent avec une escale, 3 heures de vols effectifs, 300 € A/R environ en pleine saison).

- Niveau de vie : le budget varie bien sûr selon les envies et le portefeuille. Une seule chose à retenir, la vie sur place reste deux fois moins chère qu'en France !)

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 21 mai 2022

Journal du21 mai 2022

Journal du 14 mai 2022

Journal du14 mai 2022

Journal du 07 mai 2022

Journal du07 mai 2022

Journal du 29 avril 2022

Journal du29 avril 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?