Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

Beaune : encore de belles ventes aux Hospices

le - - Gastronomie / Vins

Beaune : encore de belles ventes aux Hospices
© Michel Godet 2019

S'il est bien une manifestation incontournable dans le monde du vin, c'est celle de la vente des vins des Hospices de Beaune. La 159e édition vient d'avoir lieu.

Au-delà de la traditionnelle vente de charité, c'est une ville toute entière qui durant quelques jours est dévolue au monde viti-vinicole, attirant des dizaines de milliers de visiteurs du monde entier.

N'en oublions pas pour autant le cœur de la fête, à savoir la vente de 589 fûts de vins bourguignons issus du célèbre Domaine des Hospices de Beaune au profit de l'entretien du bâtiment historique et de la modernisation de l'hôpital de la cité bourguignonne.

Excepté ce que l'on appelle désormais depuis 1945, "La pièce des Présidents" (un tonneau de 228 litres, soit quelque 600 bouteilles), dont le montant de la vente (260 000 €) est affecté à part égale cette année à l'Institut du cerveau et de la moelle épinière et l'association Autour des Williams (maladie génétique rare).

Si cette pièce a atteint un montant légèrement supérieur à celui de 2018 (230 000€), elle n'a pas cependant dépassé le record de 2015 (480 000€). Ce n'est sans doute pas à cause des parrains de la fête, Christophe Lambert (remplaçant au pied levé Gérard Depardieu retenu sur un tournage), Tony parker, François-Xavier Demaison et Ophélie Meunier, qui ont mouillé la chemise pour jouer les commissaires priseurs de luxe.

Pour mémoire, cette Pièce des Présidents avait pour nom corton grand cru Les Bressandes et pour enchérisseur gagnant l'importateur brésilien Alaor Peireira Lino qui s'est enthousiasmé : « Les vins de la pièce des présidents sont des vins particuliers avec un magnifique travail réalisé par le Domaine des Hospices ».

Qui plus est, cette année, même le fût avait été sélectionné dans les meilleurs bois.

En ce qui concerne la vente sous le marteau, la maison Christie's, presque 600 fûts, les recettes ont atteint 12,3 M€ contre contre 14 M€ en 2018, soit la deuxième meilleure vente, malgré un volume proposé beaucoup plus faible (30% de fûts en moins) dû en partie à une météo capricieuse.

A contrario d'un volume baissier, la qualité était quant à elle largement au rendez-vous grâce au travail incomparable de Ludivine Griveau, régisseuse du Domaine : "Des vins très typés bourguignons, avec de jolis niveaux d'acidité et la ferme volonté d'exprimer leur terroir. Le prix moyen d'une pièce était valorisé à 21 823€, en hausse de près de 30% par rapport à 2018."

Autre record, un bâtard Montrachet grand cru a frôlé les 150 000 € au bénéfice d'un client américain. Au hasard des transactions, quelques prix : beaune 1e cru Les Montrevenots, cuvée Cyrot-Gaudron 12 000€ (8 900€ en 2018), Auxey-Duresses 1er cru Les Duresses 10 700 € (7100€ en 2018).




Michel GODET
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Tout Lyon Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer