AccueilActualitéBeaujolais : orages quels désespoirs

Beaujolais : orages quels désespoirs

Les orages d'août sont toujours très redoutés par les viticulteurs. En Beaujolais, leurs vignobles n'ont pu sortir indemne des très fortes intempéries dont des épisodes de grêle, qui ont eu lieu le 18 août. Une perte de 20 à 50 % des récoltes est annoncée.
Beaujolais : orages quels désespoirs

Actualité Publié le ,

Dans son communiqué, Inter Beaujolais précise que « sur la ligne de Dareizé à Villefranche-sur-Saône, des épisodes de plus en plus violents se sont succédé à quatre reprises entre 17h et 21h, sur une largeur de 4 kilomètres de part et d'autre de cette ligne, soit sur une zone assez étendue représentant jusqu'à un tiers de l'appellation Beaujolais ». La grêle associée aux très fortes précipitations a occasionné des dégâts importants. L'interprofession estime des taux de perte de 20 à 50 %, à des degrés variables. De quoi impacter le potentiel de production des zones concernées.

Par ailleurs, selon les données récoltées par le réseau Maturation, la véraison suit son cours : les 131 parcelles prélevées (gamay et chardonnay) atteignaient 66 % véraison en moyenne.

De leur côté, la floraison et le stade début véraison ont été atteints cette année à des dates normales. Le millésime 2019 est marqué par une très grande hétérogénéité d'avancement de la maturité entre le sud et le nord, les plaines et les coteaux. Les vendanges ne devraient démarrer qu'autour du 10 septembre en zone précoce.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?