AccueilVie juridiqueBarreau de Lyon : Marie-Josèphe Laurent et Jean-François Barre prennent le bâton

Barreau de Lyon : Marie-Josèphe Laurent et Jean-François Barre prennent le bâton

La 129e passation de bâton entre les bâtonniers et vice-bâtonniers sortant et entrant au barreau de Lyon s’est déroulée vendredi 17 décembre 2021 dans la grande salle du Palais de la Bourse. Elle clôt un bâtonnat hors-norme.
Barreau de Lyon : Marie-Josèphe Laurent et Jean-François Barre prennent le bâton
©ES - Passation du bâton de Joëlle Forest-Chalvin et Serge Deygas (à droite) à Jean-François Barre et Marie-Josèphe Laurent (à gauche)

Vie juridique Publié le ,

Avant de transmettre leur bâton à Marie-Josèphe Laurent, nouvelle batonière et son vice-bâtonnier, Jean François-Barre retour sur deux années de bâtonnat 2020-2021 mouvementée et inédite, covid oblige, pour les sortants, Maîtres Serge Deygas et Joëlle Forest-Chalvin, respectivement bâtonnier et vice-bâtonnière.

Marie-Josèphe Laurent : les premières orientations de son batonnat

Le duo sortant a dressé un bilan d'un mandat qui fut traversé par un confinement, selon eux, particulièrement compliqué, pour les avocats et leurs clients.

"Quatre-cents chèques Carpa ont été bloqués pendant 2 mois […] rappelons par ailleurs que 25% des avocats lyonnais gagnent moins de 2 000 euros par mois", déplora Maitre Forest-Chalvin.

Autre temps difficile dans cette période, la grève des avocats du début 2020 contre le projet gouvernemental "injuste" selon les bâtonniers sortants, d’intégrer leur système de retraite au régime général. "Et puis, au 18 octobre 2021, le Garde des Sceaux décréta les états généraux de la Justice…".

Consultations gratuites pendant le confinement

Par la suite, les magistrats soutenus par les avocats devaient provoquer un mouvement national unanime d’une grande ampleur pour attirer l’attention sur le manque de moyens.

En revanche, le bâtonnier Deygas souligna les actes de solidarité qui ont prévalu au plus fort de la crise sanitaire, avec "2 151 consultations gratuites dispensées lors du premier confinement, les parrainages en partenariat avec les magistrats et notaires des étudiants en droit en difficulté".

Hommage à Jeanne Chauvin

Julia Coppard, lauréate de la conférence du jeune barreau de Lyon a rendu hommage à Jeanne Chauvin, la première femme qui a tenté de devenir avocate en 1897, alors que la profession était exclusivement masculine. Elle y parvint trois ans plus tard. Dans son discours, la jeune avocate mit en avant Gisèle Halimi, l’avocate de l’avortement dans les années 70, "qui n’est pas encore au Panthéon" souligna Me Coppard.

L'ensemble de cette cérémonie est à retrouver dans ce panorama

Lancer le diaporama8 photos

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 15 janvier 2022

Journal du15 janvier 2022

Journal du 06 janvier 2022

Journal du06 janvier 2022

Journal du 01 janvier 2022

Journal du01 janvier 2022

Journal du 23 décembre 2021

Journal du23 décembre 2021

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?