Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

Balthus et Rouault à l'hôtel d'Ainay

le - - Enchères

Balthus et Rouault à l'hôtel d'Ainay
" Jeune fille nue ", 1957, huile sur papier collé sur toile de Balthus, estimée 90 000/110 000 EUR

500 lots sont inscrits au catalogue d'une très belle vente consacrée aux arts des XXe et XXIe siècle, le 13 décembre à l'hôtel d'Ainay. Parmi les lots phares, deux encres de Georges Rouault et une huile de Balthus.

A l'heure où quelques grands noms de la peinture crèvent les plafonds d'estimation en salle des ventes, il va être très intéressant de suivre cette Jeune fille nue, 1957, huile sur papier collé sur toile de Balthus (1908-2001), proposée le 13 décembre par Maître Cécile Conan-Fillatre. Portant au dos une étiquette d'exposition au Bateau Lavoir de Paris mais également inscrite au catalogue raisonné de Clair-Monnier, cette peinture de Balthus - dont les œuvres sont rarissimes en salle des ventes - est estimée entre 90 000 et 110 000 €.

La signature de Georges Rouault devrait également interpeller les collectionneurs à travers deux encres et aquarelles sur papier collé en plein sur carton, représentant pour l'une un Nu debout, 1905, attendu entre 20 000 et 30 000 € ; une Femme au chapeau, 1908, pour l'autre estimée pour sa part 15 000 / 20 000 €.

De Jacques Truphémus dont on a beaucoup parlé, on retient un Intérieur aux volets clos, harmonie violet rose, une huile sur toile signée et datée de 1998 pour laquelle on attend 12 000 à 15 000 € ; tandis que les amateurs d'Erro se concentreront sur Spook house, 2005-2006, une acrylique sur toile dont on espère 10 000 à 15 000 €.

Hôtel d'Ainay, jeudi 13 décembre à 14 h 30 - Catalogue complet et horaires d'expositions surwww.conanauction.fr

Picasso et Buffet à Lyon-Brotteaux

Vente hors-série dans le cadre des ventes Atmosphère(s) aux Brotteaux le 17 décembre, avec au catalogue quelques pièces maîtresses dont cet important pichet de Pablo Picasso en Edition Madoura. En terre de faïence anthropomorphe à décor blanc et noir avec cachet en creux, ce pichet est estimé 10 000 / 20 000 €. Egalement au catalogue, on retient Abaucourt, 1982 », une aquarelle sur papier de Bernard Buffet estimée 20 000 / 30 000 € ; mais aussi une paire d'appliques en bronze doré à décor de cerfs et de sangliers, travail d'époque Louis XV attribué à Saint-Germain pour lequel l'estimation atteint 20 000 / 30 000 €.

Lyon-Brotteaux, lundi 17 décembre à 16 h 30 - Catalogue complet et horaires d'expositions sur www.aguttes.com

Livres anciens et autographes chez de Baecque & Associés

Dans la bibliothèque éphémère de cette vente proposée le 13 décembre, à retenir quelques classiques comme cette Encyclopédie ou Dictionnaire raisonné des Sciences, des Arts et des Métiers par Diderot-D'Alembert en édition originale composée de 35 volumes parus entre 1751 et 1780. Illustrée de 3 099 planches, cette encyclopédie dans sa reliure d'époque en veau brun est attendue entre 18 000 et 20 000 €.

Moins connu du grand public mais très recherché des bibliophiles notamment lyonnais, un rare Livre de prières tissé sur soie d'après les enluminures des manuscrits du XIVe au XVIe siècle devrait quant à lui facilement trouver preneur à son estimation annoncée entre 3 000 et 5 000 €. Au chapitre des autographes, à noter L'homme et son désir, édition originale entièrement manuscrite de ce Poème plastique de Paul Claudel pour une estimation établie entre 5 000 et 8 000 € ; mais aussi cette partition d'orchestre de la symphonie N° IV D moll de Robert Schumann portant sur la page de titre un très rare et précieux envoi signé du compositeur au chef d'orchestre François Jean Baptiste Seghers, partition pour laquelle on attend 4 000 à 6 000 €.

De Baecque & Associés, jeudi 13 décembre à 14 h 30 - Catalogue complet et horaires d'expositions sur www.debaecque.fr

Adjugés !

Si la première des deux ventes du 10e anniversaire de la maison de Baecque & Associés réservait quelques belles surprises en matière d'enchères, la seconde programmée le 12 novembre n'était pas en reste, avec notamment cette superbe adjudication pour ce Moine franciscain en prière..., tableau de l'école française vers 1400-1410. Estimé avant la vente entre 100 000 et 150 000 €, il suscitait une belle envolée d'enchères pour être finalement adjugé 820 000 € (hors frais). Dans la même vente, une Vierge à l'enfant, huile sur toile de l'école française du XVIIIe, suiveur de Pierre Mignard, dépassait également largement son estimation annoncée entre 15 000 et 20 000 € avant de trouver preneur à 87 000 € (hors frais).




Philippe JAYET
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Tout Lyon Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer