AccueilSociétéAyerdhal, de la science-fiction au thriller

Ayerdhal, de la science-fiction au thriller

Ayerdhal grandit aux Minguettes et après ses études au lycée Ampère, il travaille dans le milieu socio-culturel qu’il quitte pour créer une entreprise de vente à domicile de brioches.

ActualitéSociété Publié le ,

Puis il enchaîne les jobs et part faire le tour d’Europe. « Mais à mon retour, je ne savais toujours pas ce que j’allais faire dans la vie. Je savais seulement que je ne voulais pas travailler pour les autres. Puis, quand mon entourage m’a rappelé que je savais écrire, je me suis dit ‘‘Pourquoi pas ?’’ ». Inconsciemment, l’écriture est, depuis toujours, son mode d’expression. Alors il décide de se lancer et se fixe à Lyon.
Pas besoin de chercher un genre littéraire, il s’impose à lui spontanément. « Mon père avait la deuxième plus grosse collection de science-fiction européenne et lorsque je piochais un bouquin au hasard dans la bibliothèque familiale, j’avais toutes les chances de tomber sur un livre de science-fiction. J’en ai lu énormément et tout naturellement, je me suis mis à écrire de la science-fiction. » Plus qu’une évidence, ce fut une facilité.
Ayerdhal entame alors sa carrière d’écrivain par un roman de 800 pages, en toute innocence. « J’étais naïf ! Pour moi, il suffisait d’écrire et on allait me publier ». Mais à l’époque, publier un tel pavé dans ce secteur de littérature relève d’un exploit dont Ayerdhal n’a pas conscience. En effet, les éditeurs auxquels il adresse son manuscrit refusent de relever ce défi. Celle qu’il n’a pas contactée, la maison d’édition Fleuve Noir Anticipation, lui propose néanmoins de scinder son histoire en quatre tomes et de les publier. En 1990, Ayerdhal commence alors sa carrière d’écrivain. Candide, il ne doute pas de la parution des deux prochains livres qu’il a déjà écrits. Doté d’une imagination infinie et d’un sens de l’observation remarquable, il aborde très souvent des thèmes liés à l’actualité. « Plus on connaît le monde et l’humanité, plus on a de choses à dire », explique cet auteur humaniste qui ne cesse d’évoluer à force de travail. .../...

Lire la suite dans le Tout Lyon Affiches n° 5094 du samedi 30 mars 2014

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?