Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

Axe Group entame une nouvelle phase dans sa croissance

le - - Entreprise de la semaine

Spécialiste de la logistique à valeur ajoutée, Axe Group s'est implanté en 4 ans dans une demi-douzaine de régions, en mettant en œuvre une stratégie basée sur la croissance externe. Fort du succès de cette première phase, Jean-Dominique Poinat, son président, souhaite maintenant prolonger la dynamique en mêlant croissance externe et croissance organique.

Certes l'histoire a commencé en 2003, avec la création d'Axe Logistics à Villefranche-sur-Saône, mais ce n'est qu'à partir de fin 2012 que le dispositif actuel et le projet Axe Group s'est dessiné. Entre temps, l'entreprise créée par Jean-Dominique Poinat a dû traverser une forte tempête. « Un gros impayé aurait pu nous être fatal, mais cela nous a amené à lancer un nouveau projet d'entreprise, en nous recentrant sur notre cœur de métier, à savoir la logistique à valeur ajoutée », explique le président d'Axe Group.

C'est ainsi que, dès la fin de l'exercice 2012, il reprend la société alsacienne IDSL, spécialisée dans la logistique de niches et un « business model » particulier. « Nous avons pu concrétiser cette opération seul, précise-t-il. En revanche, j'ai fait entrer le fonds d'investissement Initiative & Finance à mes côtés en 2014, pour mener à bien une deuxième opération de croissance externe. » Un partenaire financier avec lequel il prolonge la dynamique, au rythme d'une acquisition par an.

Fort de cette nouvelle stratégie, Axe Group a pris son envol. Et la société qui pesait 1,2 M€ de chiffre d'affaires en 2012, employant alors une dizaine de personnes, fédère désormais cinq sociétés, emploie plus de 120 collaborateurs et vient de boucler l'exercice 2017 avec un chiffre d'affaires de 15 M€. « Aujourd'hui, en dehors de Villefranche-sur-Saône, nous sommes installés à Aix-en-Provence, Mulhouse, Troyes, Paris et Tours », détaille Jean-Dominique Poinat.

Une cartographie des implantations enrichie depuis l'année dernière par un nouvel entrepôt à Reyrieux, dans l'Ain. « A Villefranche-sur-Saône, où nous avons toujours notre siège social, nous disposions également d'un entrepôt de 2 000 m2. Mais il n'était plus vraiment adapté à notre activité et nous l'avons donc abandonné pour prendre une surface un peu plus grande et évolutive à Reyrieux. Ceci étant dit, ce nouvel entrepôt n'est pas vraiment représentatif de notre activité actuelle, car désormais notre déploiement se fait plutôt sur des sites qui totaliseront 10 000 m² », souligne Jean-Dominique Poinat.

Le groupe entend bien prolonger sa montée en puissance dans les cinq prochaines années. A trois ans, le président d'Axe Group ambitionne d'atteindre les 30 M€ de chiffre d'affaires et à cinq ans avec ses équipes ils visent le cap des 50 M€. « Pour cela, nous allons mêler des opérations de croissance externe ciblées et de la croissance organique, afin de faire face à l'attrition naturelle du fonds de commerce d'une part et doper notre marche en avant d'autre part », indique-t-il. Avant d'ajouter en guise de conclusion : « A terme, mon but est de constituer une ETI solide et pérenne en m'appuyant sur des centres de profit dirigés par des patrons autonomes. »

Jacques Donnay

Jean-Dominique Poinat : « Une nouvelle stratégie de croissance »

Président d'Axe Group

Pour définir sa nouvelle stratégie de développement, Jean-Dominique Poinat s'est appuyé sur une analyse de marché très fine. « Je voulais essayer d'imaginer comment allait évoluer le marché, explique-t-il. Je me suis donc posé deux questions. Premièrement : comment vont évoluer les métiers de la logistique ? Nous sommes en effet à un moment de notre histoire qui est marqué par l'évolution de nombreux métiers, dans tous les secteurs d'activités, y compris dans la logistique. Et nous savons pertinemment que les métiers appelés à exister dans une vingtaine d'années n'existent pas forcément aujourd'hui. Notre volonté : devenir plus des « constructeurs de solutions » pour nos clients.

A partir de là, je me suis également demandé comment nous pouvions asseoir notre position dans ce marché ? Dans notre métier, en effet, il y a soit des très grosses sociétés pesant plusieurs milliards de chiffre d'affaires, comme XPO, Geodis…, soit des acteurs exclusivement locaux, à la tête de très petites sociétés. Il m'a donc semblé que la meilleure solution était sans doute de nous positionner pour devenir une véritable ETI. En partant de la base solide que nous avons déjà et des valeurs partagées, des femmes et des hommes investis et une forte culture d'entreprise, je pense que nous pouvons constituer une belle société qui sera à la fois capable de faire face à des difficultés, d'être réactive, imaginative, adaptative et ainsi de pouvoir se positionner sur des marchés importants. »




Jacques DONNAY
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Tout Lyon Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer