Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

Avec son V6 TDI, Audi croit toujours au diesel

le - - Automobile

Avec son V6 TDI, Audi croit toujours au diesel

En faisant évoluer son fameux V6 TDI, Audi montre qu'il croit en l'avenir du diesel, animant même ses meilleurs modèles S de ce 6 cylindres en V turbo-diesel, découvert sur les petites routes sinueuses de l'Aveyron au volant des S6 et S7.

Certains, en France, voudraient nous faire croire que le diesel est une solution polluante, et donc dépassée. Mais de l'autre côté du Rhin, c'est un autre son de cloche que l'on entend ! Audi vient même de sortir une toute nouvelle version de son emblématique V6 3 litres TDI. Lancé en 2004, ce bloc délivrait 225 ch et un couple maxi de 450 Nm sur l'A6 d'alors ; en 2019, sa configuration intermédiaire V6 50 TDI en produit 286 et 620 Nm sur l'A6 correspondante (et 231 ch en V6 45 TDI... et 349 ch en V6 S TDI). Inversement, passant de 8,3 l./100 en 2004 à 5,2 litres aujourd'hui (aux drastiques normes WLTP), la consommation normalisée s'est abaissée de 37 %.

Très amélioré au fil du temps, notamment par quelques victoires aux 24 Heures du Mans, ce V6 TDI est désormais associé aux dernières technologies. Tout particulièrement à la micro-hybridation MHEV, avec un circuit électrique adjoint en 48 volts qui récupère jusqu'à 8 KiloWatts au freinage. Et alimente désormais, sur le V6 S TDI, un compresseur électrique qui booste les reprises. En outre, le circuit de refroidissement est étendu au turbo, au démarreur et au compresseur, alors qu'une pompe à huile surdimensionnée fait également partie des nouveautés.

Pièce maîtresse d'Audi pour ses modèles à moteurs longitudinaux, le V6 TDI est disponible sur 8 modèles (A4 - à partir de 61 330 € -, A5, A6, A7 Sportback, A8, Q5, Q7 et Q8). Alors que le détonant V6 S TDI (de 349 ch donc) anime les S4, S5, S6, S7 et SQ5.

Par rapport à la version précédente, le V6 50 TDI est également passé de 272 à 286 ch, et le couple de 580 à 620 Newton-mètres. Quant au V6 S TDI de 349 ch, le compresseur électrique qu'il étrenne intervient plus vite que le turbo qu'il épaule, assorti d'un couple maxi de 700 Nm. Enfin, le système de récupération d'énergie MHEV, couplé avec la possibilité d'extinction du moteur sur une courte durée en roue libre, laisse espérer un gain de consommation pouvant aller jusqu'à 0,4 litres aux cent kilomètres, selon le constructeur.

Au volant des S6 berline (à partir de 84 280 €), de sa variante break S6 Avant (à partir de 86 880 €) et de la S7, traité coupé 4 portes (à partir de 93 280 €), l'agrément du nouveau V6 S TDI de 349 ch est nettement perceptible. Avec une puissance disponible sitôt qu'on appuie sur l'accélérateur, les dépassements s'opérant dans une ambiance quasiment sportive. La poussée aux reins en devient même époustouflante avec l'apport du compresseur électrique. Et pour le « fun », le Sound activator - une membrane de résonance - procure au V6 S TDI des S6 et S7 une sonorité de V8.

La boîte Tiptronic 8 rapports, aux multiples programmes, et surtout la direction dynamique à 4 roues directrices, apportent un agrément indéniable à ces grandes routières d'exception. Enchaîner les lacets des routes étroites du Tarn devient tout simplement un jeu d'enfant, la transmission intégrale éliminant par ailleurs toute inquiétude quant à la tenue de route, diabolique.

Et en conduite décontractée, la consommation s'avère des plus raisonnables. Un peu plus de 6 l./100 aux normes NEDC corrélé pour ces grandes bourgeoises diesel très sportives, valeur étonnante mais approchable pour peu qu'on ait le pied léger et le respect des limitations de vitesse. Mais même en profitant davantage des accélérations démonstratives, l'obtention des 8 à 10 l./100 de gazole est faisable. Et compte tenu des puissances développées, les émissions de CO2 n'ont rien de démentiel, à l'instar des 165 g/km pour la S6 Berline en cycle combiné... même si le malus de 3 853 € commence à peser.

Si la nouvelle version de pointe très modernisée du V6 S TDI peut animer toutes les grandes routières d'Audi à moteur longitudinal, chacune présente des attraits qui la destinent à une clientèle ciblée. Ainsi, la S6 Avant peut représenter l'outil idéal pour la famille en raison de son coffre gigantesque et de sa facilité de conduite. Alors que la S7, basse et racée, se démarque par ses attributs de grande sportive civilisée. Toutes continuant de mettre le diesel - traité dernier cri - à l'honneur.




Fabien RIVIER
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Tout Lyon Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer