AccueilEconomieAvec Solarhona, CNR lance une filiale dédiée à l’énergie solaire

Avec Solarhona, CNR lance une filiale dédiée à l’énergie solaire

Filiale de CNR, Solarhona se concentre sur des projets photovoltaïques de petite taille sur les toitures de bâtiments, les ombrières de parking, les petites surfaces au sol et sur les plans d’eau.
Avec Solarhona, CNR lance une filiale dédiée à l’énergie solaire
Camille Moirenc - Les parcs de panneaux photovoltaïques flottants font partie de la typologie de projets développés par Solarhona pour multiplier par 7 la puissance solaire installée dans la Vallée du Rhône.

Economie Publié le ,

Engagée depuis plus de 15 ans dans une stratégie de diversification de ses actifs de production d’énergies renouvelables, CNR franchit une étape supplémentaire avec la création de Solarhona. Objectif : développer l’énergie solaire dans la vallée du Rhône.

"L’actualité nous montre quotidiennement l’urgence d’agir pour la transition écologique et l’indépendanceénergétique de la France. Ce contexte nous oblige à nous réinterroger sur nos modèles pour accélérer ledéploiement des énergies renouvelables. En tant que concessionnaire historique du fleuveRhône, nous avons tissé des liens particuliers et durables avec les territoires. C’est pour cela que nous avonsdéveloppé Solarhona, une approche cousue main permettant de répondre à leurs besoins tout en les associantpleinement à la gouvernance des projets avec un modèle redistributif qui se veut innovant", explique Laurence Borie-Bancel, présidente du directoire de CNR.

A travers Solarhona, CNR veut associer les acteurs locaux à la transition énergétique

Ainsi, Solarhona travaille en partenariat étroit avec les acteurs locaux en les impliquant dans la gouvernance des projets et en leur proposant une prise de participation au capital de la société de projet créée.

"Solarhona est un modèle représentatif de notre positionnement d’entreprise-laboratoire desénergies du futur. Nous proposons un modèle industriel unique adapté aux attentes des collectivités locales,des entreprises et des agriculteurs désireux de produire une électricité locale, verte et respectueuse duvivant. Nous portons également l’ambition de contribuer à la dynamique économique desterritoires puisque l’activité de Solarhona est à même de générer 600 emplois directs et indirects nondélocalisables", affirmeJulien Marchal, directeur des nouvelles énergies de CNR et président de Solarhona.

La structure, qui a ouvert deux antennes à Lyon et à Montpellier, emploie aujourd’hui une vingtaine de personnes et prévoit de doubler de taille d’ici un an.

80 projets lancés ou à l’étude pour Solarhona

A horizon 2030, Solarhona ambitionne d’avoir déployé 1 000 MWc et donc d’avoir multiplié par 7 la puissance solaire installée dans les territoires du sillon rhodanien.

Priorité est donnée aux petits projets photovoltaïques. Les panneaux photovoltaïques pourront être posés en toiture de bâtiments publics, industriels ou agricoles, sur des ombrières de parking, sur des plans d’eau ou au sol sur des surfaces artificialisées de petite taille.

Plus de 80 projets sont engagés ou en discussion comme au Pouzin en Ardèche où 2 MWc de panneaux photovoltaïques vont équiper la toiture de la plateforme logistique de Skipper Groupe.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 05 août 2022

Journal du05 août 2022

Journal du 30 juillet 2022

Journal du30 juillet 2022

Journal du 23 juillet 2022

Journal du23 juillet 2022

Journal du 16 juillet 2022

Journal du16 juillet 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?