AccueilSociétéAudiovisuel - France 3 Rhône-Alpes : les directs bousculent les programmes !

Audiovisuel - France 3 Rhône-Alpes : les directs bousculent les programmes !

Pour faire partager sa rentrée, c’est par un clip dynamique et haut en couleurs que le décryptage de la grille a débuté, faisant la part belle à l’information, mais aussi aux documentaires de plus en plus présents. On l’a compris, l’info est l’ADN même de la chaîne, mais aussi son atout majeur.

ActualitéSociété Publié le ,

Pour faire partager sa rentrée, c’est par un clip dynamique et haut en couleurs que le décryptage de la grille a débuté, faisant la part belle à l’information, mais aussi aux documentaires de plus en plus présents.
On l’a compris, l’info est l’ADN même de la chaîne, mais aussi son atout majeur. A notre époque, la réactivité est de mise sur tous les fronts et avec nombre de moyens techniques. Directs, satellites, liaisons GSM sont les indispensables outils de l’instantanéité qui s’accompagnent aujourd’hui la virtualité du site Internet, des réseaux sociaux, du site de rediffusion Pluzz.fr, mais aussi des chaînes You Tube et Daily Motion. Une autre vision de l’information, plus actuelle et qui permet aux journalistes de s’exprimer autrement. Pour ce faire, le site web vient de changer d’habillage le 5 septembre dernier pour devenir encore plus ergonomique, réactif et même lisible, entend-on.
Autres prises d’antennes importantes, voire prioritaires, celles qui ont trait à l’événementiel. Ainsi le Tour de l’Avenir a proposé chaque jour 2 h 10 de directs avec des moyens techniques considérables : avion relais, hélicoptère…
La biennale de la danse vient également d’assurer 1 h 40 ce dimanche à la « télé » comme sur la toile en streaming. Au programme à venir aussi, du basket, du foot et la traditionnelle fête des lumières du 8 décembre.
Pas de changement pour les émissions au top, « Chronique d’en haut » qui fête ses 15 ans et surtout « Goûtez-Voir » d’Odile Mattei, l’une des meilleures audiences de la chaîne.
Enfin, les documentaires feront la place belle à la vie de tous les jours, pour ne parler que de ceux sur la transsexualité ou encore les fins de vie programmées par les patients eux-mêmes. Des « Doc » sans complaisance, mais surtout sans voyeurisme, note Michel Chiche.
L’histoire sera aussi au rendezvous, les 70 ans de la fin de la zone libre, les histoires mêlées de Jean Moulin et Klaus Altmann Barbie ou encore les 30 ans de la télé publique et régionale à Grenoble.
Réactivité, instantanéité, technicité, mobilité continuent donc à être les moteurs de France 3 Rhône-Alpes, l’une des composantes fortes du Pôle Sud-est (5 antennes).
Question locaux, Michel Chiche et Ignaccio Alberti confirment leur souhait de rester à la Part- Dieu et de ne pas aller à la Confluence, tout en préparant le déménagement des bureaux de Saint-Etienne (dans le pôle Média) et de Valence.

Michel Godet


Repères

France 3 national
Coût de la grille : 850 M€, dont
370 pour les réseaux régionaux France 3 Rhône-Alpes (hors production)
50 journalistes
70 techniciens et administratifs

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?