AccueilActualitéAttractivité : Lyon en 5e position pour les entreprises de la région parisienne

Attractivité : Lyon en 5e position pour les entreprises de la région parisienne

Opinion way a produit une étude sur l'attractivité des régions auprès des entreprises basées en Ile-de-France.
A l'image du quartier de la Part-Dieu en plein renouvellement, Lyon tire son épingle du jeu pour attirer des entreprises basées en Ile-de-France.
© DR - A l'image du quartier de la Part-Dieu en plein renouvellement, Lyon tire son épingle du jeu pour attirer des entreprises basées en Ile-de-France.

Actualité Publié le ,

Opinion way a produit pour Newton offices, spécialiste des bureaux flexibles, une étude sur l’attractivité des régions auprès de 300 dirigeants d'entreprises de 50 à 499 salariés basées en Ile de France.

31% des PME franciliennes ont déjà au moins un bureau en dehors de la région parisienne et 10 % envisagent d'ouvrir de nouveaux bureaux hors Ile-de-France à l'avenir. Ce qui pourrait représenter jusqu’à 100 000 emplois dans les principales métropoles régionales.

Les zones géographiques les plus recherchées sont Lille (33%), Aix-Marseille (24%), Bordeaux (22%), suivis de Nantes (16%). Si Lyon n’arrive qu’en 5e position (12%), c’est sans doute car la majorité des sondés y compte déjà une implantation (58%).

Attractivité des régions : le Covid comme accélérateur

Cette enquête vient confirmer les impressions ressenties sur le terrain par Guillaume Pellegrin, président fondateur de Newton offices.

"Nous observons depuis 2021 une forte hausse des recherches de bureaux à Marseille, Aix-en-Provence, Lyon ou Lille de la part d’entreprises parisiennes. Le Covid a ouvert les yeux non seulement aux travailleurs, mais aussi aux entreprises qui se tournent de plus en plus vers les opportunités que représentent les métropoles régionales", délivre-t-il.

"Une stratégie multi-sites a plusieurs avantages pour les entreprises parisiennes"

Pour Frédéric Micheau, directeur des études d’opinion chez OpinionWay, les velléités de salariés de plus en plus nombreux à vouloir changer d'horizon entretiennent cette dynamique "Au départ, ces projets sont souvent initiés par la décision d’un ou plusieurs salariés de quitter Paris. Leur employeur préfère les accompagner dans leur nouvelle vie plutôt que de perdre des talents dans un marché de l’emploi toujours plus tend", analyse Frédéric Micheau.

"À terme, mettre en place une stratégie multi-sites a plusieurs avantages pour les entreprises parisiennes : 67% des dirigeants concernés justifient leur choix de s’ouvrir aux régions pour capter une nouvelle clientèle et 27% de profiter d’un nouveau bassin d’emploi", achève directeur des études d’opinion chez Opinion Way.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 01 octobre 2022

Journal du01 octobre 2022

Journal du 24 septembre 2022

Journal du24 septembre 2022

Journal du 17 septembre 2022

Journal du17 septembre 2022

Journal du 10 septembre 2022

Journal du10 septembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?