Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

ATC veut s'imprimer un avenir XXL

le - - Entreprise de la semaine

ATC veut s'imprimer un avenir XXL
Photo DR - Siège social et unité de production d'ATC Groupe à Rillieux la Pape

Le groupe lyonnais, qui s'est imposé sur le marché de l'impression numérique grand format, entend conforter ses positions à l'avenir en développant une offre globale.

Sur le marché hexagonal de l’impression numérique grand format, quelque 2 000 entreprises s’efforcent de se démarquer de la concurrence. Mais au final, seule une dizaine de gros faiseurs, dont l’entreprise rhodanienne ATC Groupe, font la course en  tête. Créée au printemps 1991, employant 55 personnes à Rillieux-la-Pape, cette société décline son activité dans quatre grands univers : habillage d’espace, événementiel avec la réalisation des stands, des PLV et de la communication des événements, le covering de véhicules et enfin le design et la signalétique directionnelle, qui correspond à la mise en valeur de façon esthétique de certains espaces, comme les halls d’aéroports par exemple.


« La première chose à savoir est que nous intervenons toujours en BtoB, expliquent en chœur Christophe Aussenac et Robert Combes, les deux associés aux commandes de l’entreprise. En revanche, nos clients peuvent aussi bien venir du secteur public, avec lesquels nous rélaisons 20 % de notre activité, que du secteur privé» Avec ces derniers, l’activité d’ATC Groupe se répartit entre les affaires traitées en direct avec le client final et celles pour lesquelles l’entreprise passe par l’intermédiaire d’agences de communication. Ainsi structuré, l’entreprise s’est installée parmi les leaders du marché, intervenant dans tout l’Hexagone et affichant des références prestigieuses. « Nous sommes présents aussi bien dans le domaine de l’industrie que dans celui de la culture, du sport… », égrènent-ils sans souci d’exhaustivité. Sanofi, Rossignol, la Région Rhône-Alpes, la RATP, le Stade de France ou encore le théâtre des Célestins ont fait appel à ATC Groupe. « Dans chaque univers nous sommes en mesure de répondre à tout type de client et à tout type de demande. Nous réalisons du travail sur-mesure en fonction des besoins de chaque client, en assurant une parfaite réactivité », assurent Christophe Aussenac et Robert Combes.


Cette capacité d’adaptation est aujourd’hui au cœur de la stratégie de développement de l’entreprise, dont le chiffre d’affaires s’élève à 10 M€, qui entend le conforter en étant reconnue comme un acteur global. « Ce qui nous démarque réellement de la concurrence aujourd’hui, c’est notre faculté à proposer une offre complète, confirment les dirigeants. Nous ne sommes plus simplement un imprimeur numérique grand format. Désormais, nous intervenons de la conception à la pose, en passant par la réalisation. Pour cela, nous avons enrichi nos équipes en intégrant une direction artistique et un bureau d’études, qui mobilise trois personnes. Avec l’apport de ces deux activités, nous avons le sentiment que notre principal axe de développement à l’avenir sera l’habillage d’espaces. »

 

Christophe Aussenac et Robert Combes : « Une entreprise responsable »

Les origines lyonnaises de l’entreprise vous amènent-elles à intervenir fréquemment en région Rhône-Alpes ?

Nous avons de très belles références à Lyon et dans la région. A commencer par la Ville de Lyon, qui nous sollicite notamment pour la Biennale, mais aussi l’aéroport Lyon-Saint Exupéry, le théâtre des Célestins, la Région Rhône-Alpes ou encore Rossignol. Nous sommes partenaire de l’Olympique Lyonnais depuis 1991, mais aussi fournisseur du club. Nous sommes très fiers d’avoir réalisé l’intégralité de la signalétique du Parc OL. Ceci étant dit, notre activité se répartit désormais équitablement entre Paris et Rhône-Alpes.

Tout cela restant géré depuis Lyon ?

Oui, mais nous avons désormais trois implantations pour irriguer le territoire national. Notre siège et l’ensemble de notre production restent basés à Rillieux-la-Pape, mais nous avons une agence à Paris et une autre à Annecy pour travailler les marchés savoyard et suisse.

Les métiers de l’imprimerie ont la réputation d’être peu respectueux de l’environnement ; comment vous accommodez-vous de cette dimension ?

Engagés depuis 2008 dans une démarche de développement durable, nous sommes certifiés Iso 14001 depuis février 2013. Nous menons des actions d’amélioration tous les ans et nous avons un responsable développement durable en interne, qui se charge du suivi de ces actions et du sourcing sur des produits durables. Enfin, nous menons une action de tri des déchets, ce qui est très important dans notre domaine d’activités. Certains clients nous choisissent d’ailleurs aussi parce que nous sommes une entreprise responsable.




Jacques DONNAY
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Tout Lyon Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer