Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

Arts décoratifs du XXe siècle et design à Villefranche-sur-Saône

le - - Enchères

Arts décoratifs du XXe siècle et design à Villefranche-sur-Saône
" Deux danseurs ", assiette en faïence émaillée de Pablo Picasso, estimée 1 200 / 1 500 EUR

Picasso, Coulentianos, Delamarre, Majorelle et Charlotte Perriand sont au catalogue d'une vente spécialisée XXe siècle, présentée le 10 janvier par Maître Gérald Richard.

Concours de signatures prestigieuses tout au long cette vente, avec notamment celle de Pablo Picasso pour Deux danseurs, assiette en faïence émaillée à décor en relief de personnages dansant bien signée des cachets en creux « Edition Picasso » et « Madoura plein feu », attendue entre 1 200 et 1 500 € ; mais aussi celle de Costas Coulentianos (1918-1995) pour L'envol, l'oiseau, sculpture en acier corten reposant sur un socle en béton. Datée vers 1967, cette sculpture haute de 1,20 m et provenant d'une collection particulière est estimée entre 2 000 et 3 000 €.

Plus loin au catalogue, les amateurs d'Art Nouveau ne manqueront certainement pas ce meuble à hauteur d'appui situé vers 1925, travail de Louis Majorelle en citronnier de Ceylan et bois de rose ouvrant à quatre portes galbées en façade et reposant sur des pieds boules Bandeau en bronze doré, pour lequel les enchères devraient facilement atteindre l'estimation annoncée entre 8 000 et 10 000 €. Idem pour cette grande banquette « Cansado » de Charlotte Perriand (1903-1999) à structure métallique laquée noir et grande assise à claires-voies en frêne accompagnée d'un casier formant tablette en stratifié, estimée quant à elle entre 5 000 et 7 000 €. Et pour rester dans le mobilier, gros plan en conclusion sur ce fauteuil modèle « Lady » de Marco Zanuso (1916-2001) à châssis en bois et rembourrage de mousse caoutchouc recouverte de tissu bleu sur piètement métallique tubulaire doré, fauteuil circa 1960 dont on attend 1 500 à 2 000 €.

Lance grenade "Moynat à Lyon" vers 1750 estimé 500 / 800 €

Côté bronzes, on note encore David, un modèle crée en 1924 par Raymond Delamarre (1890-1986) à patine verte antico. En édition ancienne, cette œuvre signée R.Delamarre sur le côté de la terrasse et portant le cachet de D. Godard, fondeur d'art à Paris, est attendue entre 3 000 et 4 000 € ; tandis qu'en fer forgé, l'attention se porte enfin sur une grande console à décor de feuillages dans le style Louis XV et plateau de marbre vert de mer, console pour laquelle l'estimation atteint 1 500 / 2 000 €.

Hôtel des ventes de Villefranche-sur-Saône, samedi 10 février à 14 h - Catalogue complet et horaires d'expositions sur www.guillaumot-richard.com

Monnaies, jouets, armes anciennes et arts d'Asie chez Ivoire Lyon

Sur le thème de la collection est proposé le mercredi 7 février, une vente cataloguée sous le marteau de Maîtres Antoine Bérard et François Péron. Au fil du catalogue, on retient un louis d'or aux 4 L (Lyon) datant de Louis XIV pour une estimation annoncée entre 800 et 1 000 € ; mais également un superbe jouet mécanique sur le thème du cirque à décor de chien et de clown jouant de la mandoline, le tout dans sa peinture d'origine, pour lequel il faudra engager 500 à 1 000 €. Concernant les arts d'Asie, l'attention se porte sur un important sujet en ivoire représentant une impératrice en tenue de cour tenant un sceptre Ruyi, travail haut de 70 cm daté d'avant 1940 estimé entre 600 et 800 € ; tandis que la suite du catalogue annonce une sélection de médailles, objets de militaria et autres armes anciennes. Parmi ceux-ci, on retient un Ordre de Saint-Stanislas (fondé en 1765), ensemble de 1ère classe comprenant la plaque en argent, le centre en vermeil et émail, le revers doré ainsi que l'écharpe et le grand écrin. Cet Ordre datant la Russie impériale est attendu entre 1 200 et 1 500 € alors qu'un autre Ordre, cette fois des Pays-Bas, dit Ordre d'Orange-Nassau (fondé en 1892) composé d'une plaque de commandeur en argent et centre en vermeil est estimé pour sa part entre 300 à 400 €.

Lance grenade "Moynat à Lyon" vers 1750 estimé 500 / 800 €

Armes anciennes enfin avec d'abord un lance grenade à canon court en bronze et platine signée « Moynat à Lyon » vers 1750 estimé 500 / 800 €, puis avec cet élégant casque d'officier de dragon modèle 1858 d'époque Second Empire pour lequel l'estimation est annoncée entre 1 000 et 1 200 €.

Un Ordre de Saint-Stanislas

Ivoire Lyon, mercredi 7 février à 15 h 45 - Catalogue complet et horaires d'expositions sur www.ivoire-france.com




Philippe JAYET
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Tout Lyon Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer