Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

Enchères / Arts d'Asie et d'Afrique, textiles anciens et militaria pour la rentrée

le - - Enchères

Enchères / Arts d'Asie et d'Afrique, textiles anciens et militaria pour la rentrée
DR - Okimono, Japon, estimé 2 000/3 000 EUR

Départ sur les chapeaux de roues pour cette saison 2019 des enchères à Lyon avec un programme déjà bien chargé. Ivoire-Lyon, De Baecque & Associés et Bremens-Belleville ouvrent le bal.

Collections chez Ivoire-Lyon

Coup d'envoi ce 15 janvier sous le marteau de Maîtres Bérard, Péron, Rousselot et Battin avec une vente sur le thème de la collection. Au catalogue une belle sélection d'estampes, porcelaines et autres bronzes principalement du Japon et de Chine. On retient parmi ces derniers un très bel okimono du Japon signé Miayo, okimono en bronze représentant un daimyo haut de 28 cm pour lequel on attend 2 000 à 3 000 € mais aussi, et pour ce qui concerne les arts de la Chine, une paire de vases balustres en porcelaine et émaux de la Famille rose, travail de Canton datant de la fin du XIXe siècle attendu pour sa part entre 600 et 800 €. Egalement au catalogue, diverses pièces d'archéologie et d'égyptologie dont ce buste de statuette égyptienne représentant un homme en orant vêtu d'une longue jupe nouée sur la poitrine et coiffé de la perruque évasée à pattes temporales, statue en calcaire avec restes de polychromie rouge datant probablement du règne de Thoutmosis III, soit la XVIIIe dynastie, pour laquelle l'estimation atteint 5000/8 000 €. Arts premiers enfin avec une intéressante sélection de statuettes, masques et objets ethniques dont cette harpe Domu anthropomorphe du Congo, ethnie Mangbetu, à cinq cordes et deux têtes en bois estimée 400/600 € mais aussi cette impressionnante statue Ibibio du Nigéria avec ses scarifications sur le torse pour laquelle il faudra engager 400 à 600 €.

Buste de statuette égyptienne, XVIIIe dynastie, estimé 5 000 / 8 000 €

Harpe Mangbetu, Congo, estimée 400/600 €

Ivoire-Lyon – Mardi 15 janvier à 14h30 – Catalogue complet et horaires d'expositions sur www.ivoire-lyon.com

Archives textiles et costumes chez de Baecque & Associés

Nouveau volet de ces ventes consacrées aux textiles anciens chez de Baecque & Associés ce 17 janvier avec, comme de coutume, un ensemble de pièces peu communes comme cette rare étole en velours ciselé tissée à disposition pour la circonstance de la naissance du Dauphin Louis Joseph de, France le 22 octobre 1781, émouvant témoignage d'une grande manufacture lyonnaise de la seconde moitié du XVIIIe siècle en forme d'hommage au Roi. Attendue entre 1 000 et 1 500 €, cette rare étole pourrait largement dépasser son estimation. Toujours au catalogue, on note encore un beau manteau chinois datant de la fin du XIXe siècle, manteau en taffetas bleu ciel et taffetas corail brodés en filé or au point de couchure et décor en médaillons de dragon poursuivant une perle de feu estimé entre 800 et 1 300 € mais aussi un autre habit à savoir celui de ministre plénipotentiaire de Maurice d'Hartoy, ministre à la SDN puis à l'ONU, pour lequel on attend 600 à 800 €. Broderie enfin avec cet exemplaire liturgique brodé en demi-ronde bosse sur toile matelassée en guipure et couchure à motif de cinq personnages entourant un pape coiffé de la tiare sur le pont d'un navire portant les armes de France, travail de la fin du XVIe- début du XVIIe siècle pour lequel l'estimation atteint 400/500 €.

De Baecque & associés – Jeudi 17 janvier à 14h30 – Catalogue complet et horaires d'expositions sur www.debaecque.fr

Manteau chinois estimé 800/1 300 €

Broderie liturgique estimée 400/500 €

Costume de ministre plénipotentiaire estimé 600/800 €

Etole en hommage à la naissance du Dauphin estimée 1 000/1 500 €

Armes anciennes chez Bremens-Belleville

Amateurs d'armes anciennes et de chasse à vos agendas! Ce 22 janvier seront en effet dispersées sous le marteau de Maîtres Bremens et Belleville des armes de collection et de chasse. A retenir pour les passionnés une paire de pistolets Cizeron à Saint-Etienne à monture en bois à fût long et platine à silex décorée de rinceaux. Située vers le XVIIIe voire le XIXe siècle, cette paire en très bel état est estimée 4 500/5 000 €. Autre sujet d'intérêt, ce très beau fusil prussien à double canons tournants avec raison sociale sur le pan supérieur d'un des canons. Datée vers 1770, cette arme de grande qualité d'exécution est attendue entre 5 500 et 6 000 €. Pour les amateurs enfin de militaria germanique, on note au catalogue de cette vente une dague de la Kriegsmarine de la seconde guerre mondiale complète de sa dragonne cannetille argent pour une estimation annoncée entre entre 600 et 700 € mais également, et de la même période historique, un sabre de la Kriegsmarine à poignée en bronze et lame à faible courbure estimé quant à lui entre 1 200 et 1 500 €.

Bremens & belleville – Mardi 22 janvier à 14h – Catalogue complet et horaires d'expositions sur www.interencheres.com

Paire de pistolets Cizeron estimée 4 500/5 000 €

Fusil prussien estimé 5 500 / 6 000 €




Philippe JAYET
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Tout Lyon Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer