Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

Art Nouveau et Art Déco chez de Baecque & Associés

Publié le -

Art Nouveau et Art Déco chez de Baecque & Associés
DR - "Fennec", sculpture en bronze de Ferdinand Parpan estimé 10 000/15 000 EUR

Parpan, Gallé, Linossier, Majorelle, Daum, Chiparus.... Pléthore de signatures prestigieuses ce 30 janvier pour une vente entièrement consacrée aux Arts Nouveau et Déco sous le marteau d'Etienne de Baecque.

Si les années 80 avaient connu un véritable engouement pour ces deux domaines de l'art, la deuxième décennie des années 2000 confirme, dans cette spécialité du marché, un intérêt soutenu essentiellement pour les pièces haut de gamme. Cela tombe bien ce 30 janvier avec, proposé par la maison de Baecque & Associés, un catalogue riche de prestigieuses signatures apposées sur des objets de qualité.

A noter pour entamer le survol de cette vente, un rare et superbe « Fennec », œuvre de Ferdinand Parpan ( 1902-2004). Sculpture dans une épreuve en bronze à patine roux nuancé, ce modèle conçu en 1948 mais dans une fonte d'édition post mortem réalisée en 2016 et marquée 5/8 est quand même attendu entre 10 000 et 15 000 €. Bronze encore, cette fois doré, pour cette importante sculpture de Déméter H. Chiparus (1886-1947) intitulée « Danseuse de Palmyre » dans sa version grand modèle. Rehaussée sur certaines parties d'émaux polychromes et montée sur une base sphérique en onyx et socle en marbre d'origine, cette fonte d'édition ancienne des années 1925/1930 devrait facilement trouver preneur à son estimation annoncée entre 9 000 et 12 000 €. Et pour rester dans le métal, à suivre également ce vase ovoïde de Claudius Linossier (1893-1953) à très large col annulaire sur petit talon. Orné d'un décor en incrustations d'argent de frise de grecques, de lignes brisées et de losanges, cette épreuve en dinanderie de cuivre montée au marteau et datée de 1943 est estimée entre 6 000 et 8 000 €.

Place à la verrerie avec là encore un festival de signatures par les plus grands Maîtres verriers. On retient notamment « Faune et flore sous-marines », un rare et important vase sur talon par Emile Gallé (1846-1904). Dans une épreuve en verre fumé brun et décor tournant réalisé aux émaux polychromes posés, en grande partie, sur feuille d'or, cette pièce rarissime est estimée 6000/8 000 €. Du même artiste on retient également peu avant au catalogue « Cavalier persan, déclinaison d'un décor conçu vers 1884-1889 », un vase soliflore à panse piriforme et long col cheminée pour lequel il faudra engager 3 000 à 5 000 €. Grand intérêt également pour ces « Pins maritimes », un vase balustre signé de Daum de forme évoquant une amphore à deux anses détachées en verre modelées et collées à chaud. A décor tournant dégagé à l'acide et coloré aux poudres de vitrification sous la direction d'Henri Bergé, cette épreuve en verre multicouche est estimée 3 000/5 000 €. Mais aussi pour « Ligne bleue des Vosges, paysage vosgien aux cigognes et pommes de pin », une rare suspension à 4 lumières sur monture en fer forgé par Muller Frères à Luneville dont on attend 6 000 à 8 000 €.

Gros plan pour suivre sur une rare et importante bibliothèque en noyer nervuré, mouluré et sculpté et placage de noyer, modèle dit « Pavillon de Marsan » par Louis Majorelle (1859-1926). Variante du modèle « Les Algues » circa 1906/1908, ce meuble de référence dans l'œuvre de Louis Majorelle est estimé 12 000/15 000 €. Et pour les amateurs enfin d'émaux de Longwy, à signaler deux importants vase boule à col annulaire sur petit talon format boule coloniale. Le premier intitulé « Atlas » dans une représentation du globe terrestre en céramique au décor réalisé aux émaux polychromes est attendu entre 2 000 et 3 000 € tandis que « Jungle, série Amazonie » également en céramique ornée d'émaux est estimé quant à lui 2 500/3 000 €. A noter, c'est important, que le concepteur du décor de ces deux importants vases est Maurice-Paul Chevallier (1892-1987).

De Baecque & Associés – Jeudi 30 janvier à 14h30 – Catalogue complet et horaires d'expositions sur www.debaecque.fr

Adjugés !

Les Lyonnais s'exportent et s'exportent même très bien. Gros succès pour Etienne de Baecque lors d'une vente entièrement consacrée à une collection de plus de 500 guitares électriques et acoustiques dans son tout nouvel hôtel des ventes de Marseille. 175 211 € (hors frais) d'adjudications prononcées ce samedi 11 janvier devant une salle comble de 300 personnes pour une vente qui aura quand même duré....7 heures.




Philippe JAYET
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Tout Lyon Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer