Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

Aklé, les délices du Liban dans l'assiette, et en boutique

Publié le - - Gastronomie / Vins

Aklé, les délices du Liban dans l'assiette, et en boutique
(©ES) - Caroline Youness

Aklé est l'un de ces établissements qui se sont mobilisés le plus à Lyon, pour survivre pendant la crise covid et qui continuent de se battre, en proposant un service multiple.

Aklé (qui veut dire la bonne cuisine en libanais) avait prévu d'ouvrir sa boutique aux Halles de Lyon en plein mois d'avril. Pas de chance, il a fallu attendre le déconfinement, mais c'est désormais chose faite, et le commerce reprend vie peu à peu.

Le food truck d'Aklé, dépendant des évènements et des entreprises (Nuits sonores, mariages, Le Sucre à Confluence…) est rentré au garage et commence seulement à remontrer le bout de son capot pour diffuser ses excellentes feuilles de vignes, falafels, et autres succulents caviars d'aubergine… L'évènementiel via le service traiteur et le food truck représente un tiers du chiffre d'affaires annuel.

Pendant le confinement, Aklé a livré les hôpitaux, puis pratiqué et pratique toujours l'emporté, le click &collect, mais aussi : avec une quinzaine d'autres restaurateurs partenaires indépendants et un transporteur, ils se sont affranchis des grosses machines de livraisons à domicile, « trop gourmandes sur leurs marges », pour mettre sur pied leur propre plate-forme de livraison de repas, dans des points relais de plusieurs communes à la périphérie de Lyon (www.lespaniersvoyageurs.fr ).

Grace à un PGE (prêt garanti par l'Etat) à hauteur de 70000€, et au chômage partiel, Caroline Youness et son époux cuisinier, Ayman, espèrent passer la crise en conservant le personnel tout d'abord (10 à 12 salariés, dont trois cuisiniers formés par le chef), et en reprenant dare-dare un développement qui était en pleine accélération avant l'épidémie de covid.

En effet, après le premier restaurant du 108 rue Chaponnay (3è), ce fut le tour du comptoir à Mezze d'ouvrir 85 rue Paul-Bert en août 2019, ce qui leur permet de proposer une quarantaine de couverts de plus. C'est là-aussi que le couple lance l'Atelier, une formule de cours de cuisine libanaise ouverte à tous (démarrage en septembre 2020).

Parmi les mets proposés, la qualité est telle qu'on pourra de choisir les yeux fermés, ou plutôt les yeux grands ouverts, tout autant que les papilles, pour profiter du plaisir des « rikakats » (exemple d'entrée, feuilletés au fromage et coriandre) ; suivi par exemple d'un « taouk » (poulet mariné , caviar d'aubergine, crème à l'ail), on pourra conclure avec une glace libanaise au « sahlab » (lait et canelle), avec vin rouge libanais gorgé de soleil .

Aklé, 85 rue Paul-Bert, 108rue Chaponnay, Les Halles de Lyon.

www.aklé.fr




Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Tout Lyon Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer