Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

Armes et Militaria à Villefranche-sur-Saône

le - - Enchères

Armes et Militaria à Villefranche-sur-Saône
DR - Revolver Remington conversion calibre 38 estimé 900/1 500 EUR

Dernière occasion de connaître le frisson des enchères avant la trêve estivale ce 13 juillet sous le marteau de Maître Gérald Richard. Au programme une vente spécialisée uniquement consacrée aux armes blanches et à feu de collection.

Plus de 250 lots sont inscrits au catalogue de cette vente. Parmi les armes à feu, l'attention se porte notamment sur cette paire de pistolets à silex à garniture en argent, modèle réalisé pour un officier de Mameluck. En très bon état de conservation, cette paire est attendue entre 2 500 et 3 000 €. Tout de suite après au catalogue, on retient également ce revolver Remington conversion calibre 38 Rimfire dans son étui d'origine. En très bon état et bien marqué, il est estimé 900/1 500 €.

Pour ce qui est des armes d'épaule, une carabine suisse Amsler Milbank à tabatière en calibre 10.4 à percussion annulaire devrait facilement trouver preneur à son estimation annoncée entre 600 et 800 € tout comme ce fusil de dragon révolutionnaire à silex en assez bon état pour lequel on attend 600 à 700 €.

Côté armes blanches, le choix est également assez vaste depuis cette épée de cours à clavier d'époque Restauration estimée 200/250 € jusqu'à ce katana japonais de la seconde guerre mondiale pour lequel il faudra engager 300 à 400 € en passant par de multiples armes orientales dont ce poignard afgan dit « Pech Qabz » dans son fourreau en cuir estimé quant à lui entre 80 et 100 €.

Maison de ventes Gérald Richard, Villefranche-sur-Saône – Samedi 13 juillet à 14h – Catalogue complet et horaires d'expositions sur www.richardmdv.com

Adjugés !

Retour en arrière sur quelques belles adjudications prononcées cette fin juin. Gros plan pour commencer sur deux jolis coups de marteau frappés ce 15 juin par Maître Jean-Marc Bremens à Lyon Presqu'île. 6 600 € (hors frais) ont ainsi été portés par un collectionneur sur « Ostende, jetée des promeneurs », une huile sur toile de Jean Fusaro tandis qu'un amateur d'art de Chine poussait les enchères jusqu'à 4 200 € (hors frais) pour un Hotei en porcelaine signé Kozuihuizo initialement estimé entre 300 et 400 €.

Livres anciens et manuscrits pour suivre avec une belle vente proposée ce 20 juin par Maîtres Michel Rambert et Agnès Savart. Hors frais, on retient les 3 800 € atteints par un carnet de voyage et de dessins sur l'Île aux Moines, les 2 500 € portés par un bibliophile sur les « Mémoires et plans géographiques des principales places de France, d'Allemagne, d'Hollande et Flandre espagnole », manuscrit de 298 pages par le Sire de La Haye-Jousselin mais aussi les 2 500 € réalisés par « Tabulae geographicae orbis terrarum... », très bel atlas de Ptolémée-Mercator daté de 1698 provenant de la bibliothèque de Michel Chasles, célèbre mathématicien.

Ce 20 juin toujours, la Maison de Baecque & Associés dispersait pour sa part une très belle collection de photographies anciennes dont un ensemble inédit d'épreuves photographiques et de dessins de Roger Parry. 90% des lots trouvaient preneurs pour un total d'adjudications de 159 561 € (hors frais). Parmi ces adjudications, un autoportait de Roger Parry était remporté pour 750 € (hors frais) alors qu'un probable portrait du modèle Ady, danseuse au Bal nègre de la rue Blomet et muse de Man Ray, suscitait une belle bataille d'enchères avant d'être adjugé au final 2 100 € (hors frais). A noter que dans la même vente, un rare et exceptionnel ensemble de 12 épreuves en couleurs des frères Auguste et Louis Lumière multipliait son estimation haute par 5 avant d'être adjugé 10 700 € (hors frais).

Et parce que le personnage de Napoléon reste un mythe pour les collectionneurs, saluons l'enchère à 4 400 € portée ce 27 juin, toujours chez de Baecque & Associés, sur ce masque mortuaire de l'Empereur réalisé par Francesco Antommarchi (1780-1838). Dans la même vente, un groupe de lapins en bronze d'après un modèle d'Antoine-Louis Barye trouvait également preneur à 2 000 € (hors frais) tandis qu'un globe terrestre en bois et papier du XXème rejoignait le salon d'un amateur pour 1 250 € (hors frais).




Philippe JAYET
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Tout Lyon Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer