AccueilCollectivitésAprès la sécheresse, le Département du Rhône valide un plan de gestion de l’eau

Après la sécheresse, le Département du Rhône valide un plan de gestion de l’eau

Après la sécheresse historique de l'été 2022, le conseil départemental du Rhône propose l’élaboration d’un plan commun à tous les acteurs du territoire, pour préserver la ressource en eau.
Après la sécheresse, le Département du Rhône valide un plan de gestion de l’eau
©Julien BOURREAU-CD69

Collectivités Publié le ,

La sécheresse historique de l'été 2022 conduit les élus locaux à accélérer en matière de gestion collective de la ressource en eau. "On est presque au pied du mur, le dossier de l’eau est un dossier important", a introduit Christophe Guilloteau, président du Département du Rhône, durant la séance publique du 20 septembre 2022.

Un lent réveil pour enfin mettre la préservation de cette ressource à l’agenda, via l’élaboration du plan "Eau et Rhône, Aujourd’hui et demain".

Une feuille de route garantir l’équité d’accès à l’eau

Des actions sont déjà en place pour gérer les ressources en eau, notamment des financements et un accompagnement des agriculteurs. Mais l'enjeu est aujourd’hui de faire de la préservation de cette ressource une problématique communément gérée par les acteurs du Rhône.

"Dans un contexte de raréfaction quantitative de la ressource en eau, il est urgent d’agir pour la préservation de l’eau afin d’éviter les conflits et une montée des inégalités. L’eau doit rester une ressource solidaire", a indiqué Colette Darphin, 1re vice-présidente du Rhône en charge de la stratégie territoriale, l'agriculture, la ruralité et le développement durable, lors de la présentation du rapport en séance publique.

Le Département envisage de réaliser une étude en 2023 et un diagnostic partagé entre les instances du territoire (communautés de communes, Région, Chambre d’agriculture...). Le but est que chacun puisse se référer à un état des lieux commun et identifier les mêmes axes de travail. Il s’agit également de partager les décisions d’aménagement du territoire.

"Eau et Rhône, aujourd’hui et demain", mais surtout avec des solutions d’hier

Différents pôles d’usage de l’eau ont déjà été identifiés : agricole, domestique ou industriel. 600 0000 euros sont par exemple prévus pour favoriser l’accès à l’eau dans le secteur agricole, et 1,2 million d'euros en soutien des projets d’irrigation.

Afin de gérer les quantités d’eau utilisées, les élus proposent de remettre au goût du jour des techniques ancestrales. "Pourquoi ne pas puiser l’eau du ciel", a proposé Catherine Lotte, présidente du Syndicat de rivières Brévenne-Turdine et conseillère départementale du canton de L'Arbresle.

Parmi les idées proposées, il est question de mobiliser les plans d’eau déjà existants, comme la rivière de la Coise. D’autres propositions consistent à recourir à des ressources dites "alternatives", telles que la réutilisation des eaux usées, l’augmentation et recharge des volumes d’eau souterrains, ou encore, l’accroissement de l’infiltration de l’eau dans le sol en les dotant de surfaces plus perméables.

Au pied du mur, c’est bien avec du vieux qu’on fait du neuf, le Département du Rhône l’a bien compris.

© Julien BOURREAU-CD69

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 01 octobre 2022

Journal du01 octobre 2022

Journal du 24 septembre 2022

Journal du24 septembre 2022

Journal du 17 septembre 2022

Journal du17 septembre 2022

Journal du 10 septembre 2022

Journal du10 septembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?