AccueilEconomieAnthony Jeanbourquin (Medef Lyon-Rhône) : "Me mettre au service des entreprises"

Anthony Jeanbourquin (Medef Lyon-Rhône) : "Me mettre au service des entreprises"

A quelques jours de sa prise de fonction, le 5 septembre, le nouveau délégué général du Medef Lyon-Rhône, Anthony Jeanbourquin, s’exprime pour la première fois sur les contours de sa nouvelle fonction.
Anthony Jeanbourquin, nouveau délégué général du Medef Lyon-Rhône
© Julien Thibert - Anthony Jeanbourquin, nouveau délégué général du Medef Lyon-Rhône

Economie Publié le ,

Anthony Jeanbourquin, de quelle manière avez-vous rencontré le Medef Lyon-Rhône et son président Gilles Courteix ?

J’ai postulé classiquement via un cabinet de recrutement après avoir eu les explications précises liées à la vacance du poste libre depuis janvier (Ndlr MatthieuLabbé, qui avais pris le poste initialement, s’était retracté au dernier moment en mai). J’ai donc rencontré Gilles Courteix et Laurent Fiard pour une série d’entretiens.

Vous avez donc adhéré, au-delà des missions liées à votre fonction, au projet global porté par Gilles Courteix et son équipe ?

Vous mettez le doigt sur ce qui m’a poussé à accepter ce poste. C’est ce qui m’a d’ailleurs toujours motivé dans ma carrière, à savoir me mettre au service des entreprises. C’est aussi une belle rencontre avec Gilles Courteix qui a motivé mon choix. Le hasard fait aussi que mon père est un autodidacte dans le secteur du bâtiment et que j’ai retrouvé des similitudes dans l’approche et le parcours de Gilles Courteix.

Séduit par la vision et le projet de Gilles Courteix pour le Medef Lyon-Rhône

J’ai été séduit par la vision et le projet qu’il a pour le Medef Lyon-Rhône, ses adhérents et ses partenaires, à travers les trois axes de son mandat qu’il a définis : la poursuite du développement de l’attractivité d’un territoire, embarquer la jeunesse dans notre mouvement et l’accompagnement des entreprises sur des sujets d’actualité qu’ils soient sociaux, environnementaux ou numériques.

Au-delà de la belle rencontre donc, c’est bien le projet qui m’a aidé à faire ce choix-là.

© Julien Thibert / Anthony Jeanbourquin, Gilles Courteix et Laurent Fiard à la REF 2022

Un projet d’autant plus ambitieux que le Medef Lyon-Rhône se présente comme l’un des Medef territoriaux les plus puissants de France ?

J’ai eu la chance d’exercer ce type de fonction pendant cinq ans (Ndlr Anthony Jeanbourquin a occupé les fonctions de Délégué général du Medef territorial du Doubs et de la région Franche-Comté de 2009 à 2014), sous la présidence nationale de Laurence Parisot, issue de mon territoire.

J’ai bien intégré aussi que le nombre d’adhérents est beaucoup plus important dans le Rhône ; pour autant, le service que l’on doit leur rendre doit être le même. J’ai bien noté surtout que cette mission est facilitée ici par l’investissement direct des adhérents dans le Mouvement des entreprises, qui est beaucoup plus fort que dans le territoire où j’étais.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 24 septembre 2022

Journal du24 septembre 2022

Journal du 17 septembre 2022

Journal du17 septembre 2022

Journal du 10 septembre 2022

Journal du10 septembre 2022

Journal du 03 septembre 2022

Journal du03 septembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?