AccueilCultureSpectacle vivantLe bouquet de danse de Thomas Lebrun

Le bouquet de danse de Thomas Lebrun

Après quatre ans d'absence, Thomas Lebrun est de retour. Avec sa dernière production, Another look at memory, montée l'année dernière au CCN de Tours.
Le bouquet de danse de Thomas Lebrun
Frédéric Lovino - Another look at memory de Thomas Lebrun

CultureSpectacle vivant Publié le ,

C'est toujours un bonheur de voir revenir sur les planches de la Maison de la danse Thomas Lebrun et ses interprètes. Directeur du Centre chorégraphique national (CCN) de Tours, Thomas Lebrun emballe tout le monde avec sa danse très écrite et très délicate qui ne se prend jamais au sérieux.

Sa dernière pièce Another look at memory ne fait pas exception. Inspirée au départ par une interview de Marguerite Duras réalisée en 1980, à propos de l'écriture, elle réunit trois fidèles interprètes et un jeune danseur rencontré au CNDC d'Angers (Centre national de danse contemporaine) autour de la mémoire.

Mémoire des corps, mémoire du mouvement, mémoire des sensations, c'est tout ça à la fois que Thomas Lebrun questionne dans cette pièce. Et comme en écho à Duras disant « Vous savez, je ne comprends pas toujours très très très bien ce que je dis. Ce que je sais simplement, c'est que c'est complètement vrai ». Lebrun répond : « J'aime écrire la danse et j'aime ces corps qui racontent, ces corps porteurs d'histoires, les leurs mais aussi celles des autres. Ou encore, quand ils ne savent pas toujours très très très bien ce qu'ils disent... Ce que je sais, simplement, c'est qu'ils dansent complètement vrai ».

Ce qui émeut le plus souvent dans la danse, c'est justement ça, cette « vérité » ou plutôt cette honnêteté des interprètes, tout inféodé.es à leur art, ici, celui du mouvement qui convoque des souvenirs, des images, des émotions.

Pour donner à voir « un paysage qui défile et dont les images arrêtées nous échappent, traverser une nouvelle partition chorégraphique créée de partitions vues, connues et parfois déjà lointaines, pour créer une nouvelle écriture commune » sur la partition de Philip Glass, Another look at harmony.

À n'en pas douter, une soirée à ne rater sous aucun prétexte !

Maison de la danse, 6 et 7 novembre, www.maisondeladanse.com

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?