Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

Le Vivarais : traditionnel et gourmand

le - - Gastronomie / Vins

Le Vivarais : traditionnel et gourmand
Michel Godet - Williams (MOF) et Audrey Jacquier - Restaurant Le Vivarais Lyon

Lorsque l'on parle du Vivarais place Gailleton, on pense patrimoine gourmand d'entre Rhône et Saône.

C'est en effet en novembre 2017 qu'est créé à cet endroit un bistrot-café, où l'on trouvera plus tard une mère lyonnaise puis, durant près d'un quart de siècle l'ardéchois Robert Duffaud qui a tenu le restaurant d'Alain Chapel à Osaka (Japon).

Depuis 2010, Williams Jacquier (MOF 1996) et sa fille Audrey sont aux commandes de cette noble institution vieille donc d'une centaine d'années pour en perpétuer l'esprit.

Le tandem père-fille affichant à son actif nombre de belles maisons. Orsi, Bocuse, Talloires, Gervais, Pignol, Christian Lherm, Talloires ou encore le Royal à Evian.
rempli d'Histoire et véritable restaurant, le lieu se veut agréable et traditionnel dans un esprit bourgeois, mâtiné de quelques modernitudes...

Avec un service diligent et souriant, il est temps de passer à table, soit avec la formule Cocotte lyonnaise du jour (18 ou 23€ pour 2 ou 3 plats), soit à la carte, soit encore avec un menu à 39€ ou à 29€.

Dans ce dernier, nous avons opté pour le pressé de pieds de cochon- foie gras et douillon de pommes de terre des Canuts.

Très goûteuse et avec une palette de mâches différentes, la terrine s'affiche gourmande avec une salade vinaigrée et des lamelles de légumes à cru (trop ?)

Ajoutez à cela une superbe décoration pléthorique et le ton est donné.

Pour suivre, si vous ne choisissez pas la dodine de truite du lac, le tournedos de joue de bœuf mitonné 7 heures avec son choux farci aux pieds de veau sera le bienvenu.

Agréable et riche présentation également pour cette viande prégnante, grassouillette et bien mœlleuse avec son joli jus. Tourné à 5 faces, les légumes augurent d'une cuisine gourmande, certes très traditionnelle, mais fort bien réalisée.

Parmi la litanie des desserts au chariot, des poncifs lyonnais, œufs à la neige, mousse au chocolat, tarte aux pralines ou encore l'incontournable et doucereux gâteau de riz servi avec zestes d'oranges parfumés.

La cave vous propose une assez courte et belle sélection vineuse, pour faire de ces agapes un bon souvenir. Un clin d'œil à Audrey (26 ans) qui, entre deux plats pour le restaurant, prépare avec ardeur et assiduité la sélection du concours MOF Cuisine (Sélection flash le 11 avril à Paris). Pour mémoire, Audrey avait terminé 4e de la sélection française Bocuse d'Or 2015.

1 place du Dr Gailleton

Lyon 2e

Téléphone : 04 78 37 85 15

Ouvert du lundi au samedi, midi et soir




Michel GODET
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Tout Lyon Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide