AccueilVie juridiqueDroitAnniversaire - L'Institut d'études judiciaires de Lyon a 50 ans

Anniversaire - L'Institut d'études judiciaires de Lyon a 50 ans

O rganisée par Franck Marmoz, directeur, et Anne-Sophie Chavent-Leclère, directrice adjointe, cette manifestation a vu les interventions des meilleurs spécialistes de la place lyonnaise.

Vie juridiqueDroit Publié le ,

Ouvert par le doyen Louis-Augustin Barrière, Franck Marmoz et Xavier Pin, professeur à Lyon III, ce colloque, suivi par de nombreux magistrats et étudiants, a reposé sur deux séances. L'une consacrée à l’argent sale de la corruption, présidée par le Premier président de la cour d'appel de Lyon, Jean Trotel ; l'autre portant sur le blanchiment de l'argent sale sous la présidence de Jacques Buisson, conseiller à la Cour de cassation, professeur à l'université Lyon III. Le flux d'argent sale représente 5 % du PIB mondial. Il s’agit donc d'un phénomène criminel qui prend de plus en plus d'ampleur et nécessite une collaboration de tous les acteurs à l'échelle mondiale.
Cette journée était l'occasion clairement affichée par les organisateurs de faire un état des lieux de l'ensemble des dispositifs déployés en matière de corruption et de blanchiment afin d'en mesurer la force et d'en évoquer les faiblesses. Ainsi furent largement abordés les coopérations policières et judiciaires ainsi que la réglementation et le concours des professionnels que sont les banquiers et les avocats. C’est Anne- Sophie Chavent-Leclère qui prononçait le discours de clôture avant la célébration du cinquantième anniversaire de l'Institut.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?