AccueilActualitéSociétéAnne Pariente : l'archéologie à la conquête du public

Anne Pariente : l'archéologie à la conquête du public

C’est pour mettre fin à une énigme qui opposait deux hypothèses autour de la localisation de l’amphithéâtre des Trois Gaules, qu’Edouard Herriot a créé, en 1933, le premier service archéologique d’une collectivité en France.

ActualitéSociété Publié le ,

Un atelier de fouilles a alors été constitué avec une équipe de 27 chômeurs, engagés en qualité d’ouvriers, sous la houlette de l’archéologue Pierre Wuilleumier, puis plus tard d’Amable Audin. Le service s’est ensuite étoffé et jusqu’en 1980, il comptait une centaine de personnes. A cette date, la Ville de Lyon procède alors à une refonte complète de l’organisation municipale de la structure, avec des archéologues professionnels et des étudiants. En 1991, la Ville conserve le service, mais le Département s’octroie les sites archéologiques et le musée gallo-romain. .../...

Lire la suite dans le Tout Lyon Affiches n° 5042 du samedi 30 mars 2013

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 15 janvier 2022

Journal du15 janvier 2022

Journal du 06 janvier 2022

Journal du06 janvier 2022

Journal du 01 janvier 2022

Journal du01 janvier 2022

Journal du 23 décembre 2021

Journal du23 décembre 2021

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?