Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

Angélique Clairant et Éric Massé au théâtre du Point du jour

le - - Spectacle vivant

Angélique Clairant et Éric Massé au théâtre du Point du jour
Ville de Lyon - le théâtre du Point du jour

Les entretiens avaient eu lieu en octobre dernier et les six équipes candidates à la short-list attendaient fébrilement la réponse. Après quelques péripéties, la Ville et la DRAC ont mis fin au suspense et annoncé la nomination du projet de la compagnie des Lumas, emmenée par Angélique Clairand et Éric Massé.

C'est une très bonne nouvelle pour le théâtre du Point du jour qui va redevenir un lieu de création à part entière et non plus une succursale du théâtre des Célestins, comme il l'est actuellement.

Nommée pour trois ans, la compagnie jusqu'ici associée à la Comédie de Valence et installée à Saint-Étienne va pouvoir développer son « projet artistique et citoyen en prise directe avec des sujets de société » et continuer de « donner la parole aux invisibles ».

Le projet s'articule autour de trois axes principaux, le théâtre nomade, le théâtre des langues et l'aide à la jeune création avec deux compagnies associées au projet pour trois ans. Un vaste programme qui va permettre de redonner vie à ce lieu intermédiaire et au quartier du Point du Jour. En effet, le premier axe envisage un tiers de programmation nomade dans les MJC, centre sociaux et autres structures du quartier pour « être au cœur de l'arrondissement », au contact des habitants.

Tandis que le deuxième axe ouvre des perspectives au collectif Marthe (qu'on pourra voir en mai, au théâtre du Point du Jour justement, dans la programmation du théâtre des Célestins), compagnie formée de 4 jeunes femmes issues de l'école de la Comédie de Saint-Étienne, tout comme Angélique Clairand et Éric Massé du reste,qui sera l'une des deux compagnies associées.

L'autre troupe est celle de Étienne Gaudillère dont on pu voir le travail au théâtre de Villefranche-sur-Saône en janvier, où il est artiste associé cette saison. Troisième axe, s'ouvrir à l'international en s'associant, notamment, avec le festival Sens interdits, en accueillant des spectacles étrangers mais aussi en exportant des spectacles d'ici.

En fait, leur projet leur ressemble et concrétise et développe tous les axes qu'ils creusent depuis la création de la compagnie.

Des événements à venir

Sans parler de bâtir une programmation en un temps record puisque les deux complices auront les clés de la maison en juin prochain, Angélique Clairant et Éric Massé ont déjà des idées à la pelle.

Comme celle de créer un festival de l'émergence, en collaboration avec d'autres structures culturelles comme les Subs, le TNG ou encore le théâtre de la Renaissance qui pourrait voir le jour dès la deuxième saison.

Ou encore ce projet un peu fou de réunir un.e journaliste, un.e photo-reporter, un.e metteur.e en scène et un interprète pour travailler ensemble une semaine complète sur un sujet d'actualité et de présenter le fruit des recherches le temps de 2 représentations.

©Cédric Roulliat




Gallia VALETTE-PILENKO
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Tout Lyon Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer