AccueilCollectivitésAmpuis soigne ses berges

Ampuis soigne ses berges

Le maire d'Ampuis Gérard Banchet et le directeur régional de la CNR Christian Orvoen ont signé, à l'occasion de l'inauguration de la première tranche de travaux, la convention pour l'aménagement des berges du Rhône et la mise en valeur du site de la traille.
Ampuis soigne ses berges
Une vue 3D du projet

Collectivités Publié le ,

La commune d’Ampuis est porteuse d’un projet d’aménagement des berges du Rhône et de valorisation touristique, patrimonial et culturel du site du bac à traille, à l’aval de la centrale hydroélectrique de Vaugris. Après une phase d’études menées en 2013 et 2014, les travaux ont débuté en 2015. Ils se déclinent en 3 tranches, l’achèvement de la première faisant l’objet de la signature de la convention.

La CNR a souhaité soutenir le projet de la commune. Ce partenariat s’inscrit dans le cadre de ses missions d’intérêt général, qui prévoit l’accompagnement de projets participant à la réappropriation du fleuve Rhône par les populations. D’un montant global prévisionnel de 1 160 000 €, ce projet est cofinancé par la CNR, la Région Auvergne Rhône-Alpes, l’Etat, le conseil départemental du Rhône, et la commune d’Ampuis.

Le parcours démarre par un sentier piétonnier délimité par une barrière de bois, le long de la ViaRhôna, qui chemine de la rampe de mise à l'eau jusqu'au château. Un ponton handi-pêche, qui surplombe le lit du Rhône, permet d'admirer le paysage mais aussi de pratiquer la pêche, y compris pour les personnes à mobilité réduite qui disposent d’un accès adapté.

Le long de ce parcours, strictement réservé aux piétons, plusieurs bancs en bois permettent d'admirer soit le Rhône, soit le vignoble de la Côte-Rôtie. Une aire de pique-nique constituée de tables, bancs, corbeilles, support à vélo et complétée d’un point d'eau invite à un moment de repos. À noter que l’accessibilité aux tables de pique-nique a été également prévue pour les personnes à mobilité réduite. 14 places de stationnement, dont une réservée aux PMR ont été réalisées. Enfin, des panneaux thématiques permettent de mieux connaître l’environnement du site : le maraîchage, la vigne et le vin, le Rhône avec la navigation, ses crues ainsi que sa faune. Ces panneaux portent également des informations en braille.

En fonction des soutiens financiers espérés pour leur réalisation, les travaux de la deuxième tranche pourraient débuter rapidement. En effet, le bac à traille, dont l'activité s'est arrêtée à l'automne 1969, va retrouver, après avoir été restauré, le lit du Rhône, mais cette fois sur pilotis. Un ponton le reliera à la berge, face à la pile ravalée et éclairée. Entre la pile et le bac, une place sera créée. Elle invitera les promeneurs à profiter d'un instant de détente et de loisir.

Un kiosque et sa terrasse permettront de se rafraîchir, se restaurer et s'informer sur Ampuis et sa région. Guirlandes et lumignons rappelleront les anciennes guinguettes tandis que la pile éclairée sur toute sa hauteur sera visible de la RD386. Aire de jeux pour enfants et aire de pique-nique avec borne-fontaine rassembleront toutes les générations. Enfin, différents supports informeront sur l'histoire du bac à traille d'Ampuis et de son fonctionnement.

La troisième tranche sera consacrée à l'aménagement de la ViaRhôna entre la place de la Traille et la darse. Elle comprendra un grand parking, une aire de pique-nique avec barbecue, des sanitaires publics, des équipements sportifs et ludiques.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?