AccueilCollectivitésPropreté des quais de Saône à Lyon : la métropole de Lyon veut agir

Propreté des quais de Saône à Lyon : la métropole de Lyon veut agir

La Métropole de Lyon mène une expérimentation en rive gauche des quais de Saône afin de réduire la présence des déchets.
Propreté des quais de Saône à Lyon : la métropole de Lyon veut agir
Google Street View - L'expérimentation est menée en rive gauche des bas-ports de Saône entre le Pont de la Feuillée et le Pont Bonaparte

Collectivités Publié le ,

Canettes, sachets sandwichs et autre cartons d’emballage souillent les rives de Saône comme les berges du Rhône. La vente à emporter, les déjeuners nomades et les apéritifs en plein air multiplient le nombre de déchets abandonnés.

Pour améliorer la collecte et le tri des déchets, la Métropole de Lyon, lauréate de l’AMI de Citeo, lance une expérimentation qui se prolongera jusqu’en juillet 2023. Sur la rive gauche de la Saône, entre le pont de la Feuillée et le pont Bonaparte, la collectivité débute ce mois-ci un diagnostic approfondi.

"Nous allons regarder les équipements sur site et le contenu des poubelles, caractériser les déchets au sol, étudier le comportement des usagers, faire l’état des lieux du nettoiement… ", explique Angélique Berthet, chargée de mission à la Propreté Urbaine.

Plan définitif en mars 2023

Puis un plan d’actions sera déployé à partir de mars 2023 en misant sur la sensibilisation.

"Nous voulons toucher les différents publics : promeneurs, joggeurs, fêtards, salariés en pause déjeuner…, notamment en faisant le lien entre les déchets et la pollution de l’eau", indique Angélique Berthet qui souhaite impliquer les associations de commerçants.

Si besoin, de nouveaux équipements de collecte et de tri pourront être installés. Cette expérimentation, à dupliquer sur d’autres sites, représente un budget d’environ 100 000 €, financé pour moitié par Citeo.

Deux autres projets régionaux lauréats de l’AMI

En septembre 2021, Citeo a lancé un Appel à Manifestation d’Intérêt portant sur la prévention et le traitement des déchets abandonnés diffus issus des emballages ménagers. Dix-huit projets viennent d’être désignés lauréats et se partageront un budget de 1 M€. Dans la région, les projets de Montagne Zéro Déchet par Mountain Riders en Savoie et la lutte automatisée contre les dépôts sauvages via des caméras intelligentes par la Ville de Montélimar dans la Drôme ont également été retenus.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 21 mai 2022

Journal du21 mai 2022

Journal du 14 mai 2022

Journal du14 mai 2022

Journal du 07 mai 2022

Journal du07 mai 2022

Journal du 29 avril 2022

Journal du29 avril 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?