AccueilCollectivitésAménagements urbains - Grand Lyon, grands chantiers…

Aménagements urbains - Grand Lyon, grands chantiers…

Le quartier de la Saulaie à Oullins va conjuguer une voie ferrée (Saint-Etienne-Lyon- Givors cadencé), le débouché dans quelques mois de l’Anneau des Sciences (ex-TOP), mais aussi et surtout l’arrivée du métro, avec le prolongement (1,8 km) de la ligne B. Au programme, le désengorgement d’un secteur géographique pour le moins chargé et la continuation de Gerland et de la Confluence, avec la volonté évidente de créer un nouveau quartier sur une friche de 13 ha vouée entre autres aux biotechnologies. Du côté de la SNCF, comme du métro, le chantier va bon train, en particulier avec la création de la station de métro : actuellement, pose d’immenses plaques de marbre de Carrare (Italie) et finition de la pose des voies au sortir du tunnel de 300 mètres sous le Rhône.

Collectivités Publié le ,

Le quartier de la Saulaie à Oullins va conjuguer une voie ferrée (Saint-Etienne-Lyon- Givors cadencé), le débouché dans quelques mois de l’Anneau des Sciences (ex-TOP), mais aussi et surtout l’arrivée du métro, avec le prolongement (1,8 km) de la ligne B.
Au programme, le désengorgement d’un secteur géographique pour le moins chargé et la continuation de Gerland et de la Confluence, avec la volonté évidente de créer un nouveau quartier sur une friche de 13 ha vouée entre autres aux biotechnologies.
Du côté de la SNCF, comme du métro, le chantier va bon train, en particulier avec la création de la station de métro : actuellement, pose d’immenses plaques de marbre de Carrare (Italie) et finition de la pose des voies au sortir du tunnel de 300 mètres sous le Rhône. A l’instar de Moscou, la décoration a pour vocation d’être durable dans ce métro entre 20 et 30 mètres sous terre et surtout d’apporter une indispensable clarté, donc du confort pour les usagers.
La SNCF va quant à elle déplacer quelque peu la gare historique d’Oullins pour en faire une gare TER fonctionnelle – la 7e interconnectée – s’intégrant dans cette multi-modularité, voisinant par ailleurs avec une gare bus et deux parcs relais (450 places). Des travaux qui ont nécessité la coupure rapide de la voie ferrée cet été.
Autant d’installations qui vont aider à la création d’une véritable aire métropolitaine, Saint- Etienne, Vienne et sud de Lyon. Il est vrai que cette zone saturée en matière de circulation routière et autoroutière méritait bien d’être d’intégrée dans le schéma de cohérence territoriale à l’horizon 2030.
Quant à la ville d’Oullins, la création d’une voie entre son centre et la Saulaie va sans doute accroître rapidement son urbanisation. A terme, ce ne sont pas moins de 20 000 voyageurs qui transiteront par ce pôle multimodal, contre 800 voyageurs SNCF à ce jour.

Reconquête des fleuves avec les Rives de Saône

On a coutume de lire dans la plaisante sagesse lyonnaise que Lyon est bercée par le Rhône, le Beaujolais et la Saône. Cette dernière prend donc toute sa place dans la vie de la capitale des Gaules. Lui confier un « projet » sur 50 kilomètres (2 x 25) n’est donc que justice.
Aujourd’hui, ce sont huit séquences qui vont animer la rivière entre le bas port Rambaud et Rochetaillée-sur-Saône, via l’Ile Barbe. Aménageurs, urbanistes, paysagistes, architectes, artistes sont à pied d’oeuvre pour donner une cohérence à cette réappropriation des rives.
Acté en 2009, le projet devrait connaître, entre cet été et mi-2013, une avancée significative (livraison des 15 km de promenade piétonne entre Confluence et Rochetaillée). Début des travaux de la phase 2 à partir de 2016.
A n’en pas douter, la séquence Palais de justice historique et son imposant parvis au débouché de la passerelle éponyme en sera l’une des pièces maîtresses, qui mettra en exergue un édifice judiciaire intégralement réhabilité depuis quatre années. Deux lions, prévus à l’origine mais jamais installés, et deux bassins complétant l’installation, de part et d’autre de l’escalier magistral.

Michel Godet


Repères

Rives de Saône – Livraison mi-2013
Budget global : 83 millions d’euros (63 pour le Grand-Lyon) – deux rives de 25 km chacune
Pôle d’échange multimodal
Budget global : 24,9 millions d’euros (hors la voie Oullinsla Saulaie de 6,5 millions d’euros)
Métro - Ouverture le 11-12-13 !
Coût global : 222 millions d’euros (SYTRAL) (plus de la moitié du budget d’investissement du plan de mandat 2008-2014)
1,8 km de ligne nouvelle ; une station supplémentaire ; 4 accès ; 80 mètres de longueur ; 2 niveaux ; 4 ascenseurs ; 4 escaliers mécaniques ; 25 mètres de largeur

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?