Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

Export / Altios International : le monde est leur passion

le - - Entreprise de la semaine

Export / Altios International : le monde est leur passion
De g.à d. : Boris Lechevalier, Bruno Mascart, et Patrick Ferron, associés Altios International

En près de trente ans, Altios International (30 M€ de CA en 2017, 180 collaborateurs), basé à Francheville, s'est imposé sur l'échiquier mondial des sociétés d'accompagnement à l'international (SAI). Le 4 septembre à Lyon, le groupe réunira ses 18 directeurs de filiales étrangères pour des rencontres d'affaires à destination des entreprises qui souhaitent s'internationaliser.

La France et le commerce international, une affaire de paradoxe ? La question se pose avec d'un côté un déficit commercial de 62,6 Md€ en 2018 et de l'autre une offre pléthorique (mais dispersée ?) des outils d'aides à l'accompagnement des entreprises hors des frontières. La vérité semble se trouver à mi-chemin, là où les PME et ETI, entreprises les plus nombreuses et cœur du tissu économique français, croisent les opportunités d'affaires diverses de développement à l'international.

C'est sur ce point précis qu'interviennent les SAI, comme Altios International qui s'est très tôt focalisé sur ces tailles d'entreprise et sur leur problématique principale : qualifier leur besoin et les mettre en rapport avec les bons partenaires. « La clé d'un projet est de bien s'entourer pour l'emmener au bout : avocat, expert-comptable, distributeur, conseil… L'international peut rapidement coûter cher si l'on ne ficelle pas bien sa démarche en amont », explique Boris Lechevalier, associé (aux côtés de Bruno Mascart et Patrick Ferron) et managing partner en charge du développement chez Altios International.

Création de filiale, recrutement, portage salarial, gestion administrative et comptable, recherche d'investissement greenfield… Au fil du temps, les besoins d'accompagnement des entreprises ont évolué : « Les dirigeants sont passés d'une logique d'exportation à une démarche globale d'internationalisation, qui implique notamment la création de filiales », à l'instar de groupes comme GL Events (qui débuta sont essor international en Australie grâce aux fondateurs de Altios), Serge Ferrari, Clextral ou encore Addev.

Depuis cinq ans, la SAI lyonnaise a renforcé son activité recherche de cibles pour accroître les acquisitions et prises de participation. S'appuyant sur des partenariats stratégiques avec Business France et Bpi côté institutionnel et Crédit Agricole, LCL et MBO Partenaires côté privé. Avec ce dernier, d'ailleurs, Altios a développé une offre intitulée « MBO International Solution », destinée à aider son portefeuille de PME à se développer à l'étranger, avec l'idée « d'aller chercher la croissance là où elle se trouve ».

Boris Lechevalier : « Qualifier un besoin, c'est un métier »

Quels sont les récents et prochains pays dans lesquels vous allez développer une activité ?

L'idée est de renforcer notre présence là où nous sommes déjà présents avec éventuellement des implantations nouvelles en Asie du Sud-Est. Nous possédons actuellement 18 filiales implantées sur tous les continents.

Quel est votre modèle économique ?

Développement, implantation, investissement sont les maître-mots de notre modèle. Je précise que ne sommes des vendeurs de produits export ! Il s'agit d'abord de conquérir de nouveaux marchés en développant une stratégie d'internationalisation, grâce à une étude de faisabilité, puis un développement des réseaux commerciaux. Ensuite, il faut gérer une présence locale : recrutement, services RH, création de filiale et gestion administrative, comptable, fiscale et RH. La dernière brique est la réalisation d'un investissement, à travers une Stratégie de croissance externe vers une post-intégration puis l'implantation industrielle.

Quel est le but de votre speed meeting du 4 septembre à Lyon ?

Près de 150 entreprises sont attendues en rendez-vous BtoB pour expliquer leur projet ou problématiques de développement à l'international. Ils rencontreront ainsi nos 18 directeurs de filiales. Il s'agit de la 6e édition en France.




Julien THIBERT
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Tout Lyon Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer