AccueilEconomieIndustrieAllizé Plasturgie veut accélérer la croissance de ses adhérents

Allizé Plasturgie veut accélérer la croissance de ses adhérents

Allizé Plasturgie veut accélérer la croissance de ses adhérents
Photo DR

EconomieIndustrie Publié le ,

Allizé Plasturgie a de grandes ambitions pour l'avenir et ne le cache pas. Après avoir inauguré son nouveau siège au cœur du 8e arrondissement de Lyon, à proximité immédiate de la Cité des Entreprises, le14 novembre, le syndicat professionnel de la filière plasturgie et composites vient de concrétiser un partenariat avec BPI France. Ensemble, ils ont créé un accélérateur au service des entreprises du secteur.

« Il s'agit d'un programme que nous avons élaboré pour accompagner des entreprises qui ont des projets de croissance, que ce soit en termes de développement à l‘international, de développement stratégique… Nous leur proposons un accompagnement important, en mobilisant des consultants, qui vont aider l'entreprise à réfléchir à sa stratégie. La branche, quant à elle, apportera des moyens financiers pour que la mise en œuvre de ce programme ne soit pas trop lourde pour les entreprises », explique Benoît Dorsemaine, Délégué général d'Allizé Plasturgie.

Une aide financière bienvenue, car il s'agit de programmes lourds, dans lesquels les entreprises s'engageront pour deux ou trois ans. Durant cette période, les industriels devront prendre le temps de définir quel sera leur business demain, sur quels marchés ils se positionneront, quelles nouvelles technologies ils devront intégrer… « Et ce travail a un coût », insiste Benoît Dorsemaine. Une première réunion d'information, à laquelle une dizaine d'entreprises ont participé, a été organisée mercredi 14 novembre.

Signe fort, le lancement de l'accélérateur a été organisé dans le tout nouveau siège d'Allizé Plasturgie. Un bâtiment de 2 800 m2, dont la réalisation a nécessité 18 mois de travaux et un investissement de l'ordre de 10 M€. « Nous sommes propriétaires de notre immobilier », précise Benoît Dorsemaine. Sur ce site conçu par le cabinet d'architectes Patriarche sont réunis, outre les sièges nationaux et régionaux d'Allizé Plasturgie, le pôle de compétitivité Plastipolis, IPC le centre technique de la profession et, enfin, DEFI, son OPCA. « Nous voulions disposer d'une vraie synergie métier », ajoute-t-il. Avant de conclure : « Nos entreprises et leurs équipes n'auront plus qu'une rue à traverser pour rallier notre centre de formation, qui s'étend sur 1 500 m2 à la Cité des Entreprises. »

Une présidente à la tête d'Allizé Plasturgie

Sylvain Raux, Dg de CGL Pack, arrivera bientôt au terme de son deuxième mandat de président d'Allizé Plasturgie. Il sera remplacé pour les trois prochaines années par Emmanuelle Perdrix, dirigeante de la société ROVIP, qui est installée dans l'Ain. Élue au mois d'octobre, cette dernière prendra ses fonctions le 1er janvier 2019.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 22 janvier 2022

Journal du22 janvier 2022

Journal du 15 janvier 2022

Journal du15 janvier 2022

Journal du 06 janvier 2022

Journal du06 janvier 2022

Journal du 01 janvier 2022

Journal du01 janvier 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?