AccueilCultureSpectacle vivantAlba fait son cirque

Alba fait son cirque

Alba fait son cirque
Sylvain Frappat

CultureSpectacle vivant Publié le ,

À l'heure « où le cirque s'écrit en ce moment» selon les mots de la secrétaire générale du festival, Marie O Roux, le thème de cette édition s'ancre dans « le voyage entre les générations ».

Il faut dire que le lieu s'y prête. Entre château médiéval et théâtre gallo-romain, entre ruelles et vestiges antiques, les visiteuses et les visiteurs peuvent flâner, se retrouver au Carbunica, espace de rencontres et de convivialité où chacun peut se restaurer et se désaltérer entre spectacles gratuits et payants.

Une quinzaine de spectacles à (re)voir dont l'excellent Petit théâtre de gestes, vu au parc de Lacroix-Laval l'an dernier dans le cadre des Nuits de Fourvière, duo croquignolesque et drôlatique fait de bouts de ficelles, d'imagination débordante et de générosité communicative.

Ou encore la création in situ dans le théâtre antique, s'il-vous-plaît, du capitaine des lieux, Alain Reynaud, directeur de la Cascade, co-fondateur de la compagnie les Nouveaux nez et clown de son état.

Une suite à la pièce qu'il avait concoctée pour la 27ème promotion du CNAC (Centre national des arts du cirque de Châlons-en-Champagne)… Avec vue sur la piste en 2015. Avec les mêmes interprètes, il invente La Grande suite : une soirée de première où « 17 artistes de cirque s’inventent un monde imaginaire, un palace à ciel ouvert, où le cirque est l’invité d’honneur ».

Une soirée unique pour un moment unique. Sans oublier les facéties de Madame Françoise, guide décalée au musée archéologique ou celles du Cirque démocratique de Belgique. Tout un programme !

Festival d'Alba-la-Romaine, 11 au 16 juillet, www.lefestivaldalba.org

El Nucleo


Créée en mars dans le cadre du festival normand Spring, Somos arrive tout auréolée d'éloges. Quatrième pièce de la compagnie El Nucleo « duo de portés acrobatiques » (soutenue depuis sa fondation par la Cascade en 2011), Somos est une variation sur la solidarité et la fraternité qui réunit six copains issus du même quartier de Bogota, dont deux sont les créateurs de la compagnie. La pièce prend appui sur la langue des signes et développe sa puissance autour de la virtuosité, sans oublier l'auto-dérision. À découvrir, d'autant que ça se déroule dans un charmant théâtre de verdure, à la toute fin du crépuscule !

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 15 janvier 2022

Journal du15 janvier 2022

Journal du 06 janvier 2022

Journal du06 janvier 2022

Journal du 01 janvier 2022

Journal du01 janvier 2022

Journal du 23 décembre 2021

Journal du23 décembre 2021

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?