AccueilCollectivitésAires de jeux inclusives : comment la Région Auvergne-Rhône-Alpes donne un coup de pouce aux collectivités

Aires de jeux inclusives : comment la Région Auvergne-Rhône-Alpes donne un coup de pouce aux collectivités

Pour les collectivités souhaitant aménager une aire de jeux inclusive, la Région Auvergne-Rhône-Alpes accorde une aide de 15 000 euros. Une façon de les accompagner et de changer le regard sur le handicap.
Aires de jeux inclusives : comment la Région Auvergne-Rhône-Alpes donne un coup de pouce aux collectivités
© Google Maps Streetview - Une aire de jeux inclusive à Grenoble.

Collectivités Publié le ,

Une enveloppe de 15 000 euros dans la limite de 80 % du coût du projet : telle est l’aide financière accordée par la Région Auvergne Rhône-Alpes à toutes les collectivités qui souhaitent installer, sur leur territoire, une aire de jeux inclusive. C’est-à-dire une aire de jeux adaptée aux enfants en situation de handicap ou souffrant de troubles cognitifs.

Il peut s’agir, par exemple, d’une balançoire dotée de siège coque en plastique dans lequel on peut sécuriser l’enfant grâce à une ceinture, de jeux en bois avec différentes textures pour les enfants malvoyants ou encore des panneaux pourvus de smileys permettant, par exemple, aux enfants souffrant de troubles de communication de s’exprimer.

"Ce projet a été décidé dans le cadre de notre grande cause 2020 : “enfance et handicap”, explique Sandrine Chaix, vice-présidente à l’action sociale et au handicap. Cette action répond à plusieurs objectifs. Le premier, bien sûr, est de permettre à tous les enfants de profiter des aires de jeux.

Il s’agit également de "changer le regard sur le handicap". Grâce à ces aires inclusives, tous les enfants, en situation de handicap ou non, vont pouvoir partager un temps de jeu ensemble.

Aire de jeux inclusives : créer un "effet de levier" pour les collectivités

L’idée est également de créer "un effet de levier". Lorsqu’une aire doit être aménagée ou refaite, autant la rendre inclusive !

"Cela rend service à tout le monde, notamment aux parents avec des enfants en bas âge, qui sont davantage sécurisés", précise Sandrine Chaix. "Ces aménagements ne sont pas tellement plus coûteux que les installations classiques", ajoute-t-elle.

"Au départ, les aires de jeux inclusives ont été testées dans des établissements accueillant des enfants en situation de handicap, tels que les IME (institut médico-éducatif), puis nous les avons déployées plus largement", précise l'élue. Aujourd’hui, toutes les collectivités qui portent un projet d’aire de jeux inclusive peuvent effectuer une demande de subvention auprès de la Région.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 25 juin 2022

Journal du25 juin 2022

Journal du 18 juin 2022

Journal du18 juin 2022

Journal du 11 juin 2022

Journal du11 juin 2022

Journal du 04 juin 2022

Journal du04 juin 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?