Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

Adjugés chez Ivoire-Lyon !

le - - Enchères

Adjugés chez Ivoire-Lyon !
DR - "Chien annamite ou chien d'Annam" par Rembrandt Bugatti adjugé 57 000 EUR

Belle fin d'année pour le groupe Ivoire-Lyon avec un beau bilan et quelques adjudications prometteuses pour l'année à venir.

9 925 170 €, c'est le résultat global des ventes en 2015 sous le marteau de Maîtres Bérard, Péron et Schintgen à Lyon Presqu'île. Résultat en hausse dépassant le bilan 2014 qui avait atteint pour sa part 9,7 M€.
Pas moins de sept ventes cataloguées ont été programmées cette fin d'année par cette maison de ventes avec, au programme, quasi toutes les spécialités du marché de l'art. Que ce soit pour les armes ou les poupées anciennes, les tableaux ou les arts décoratifs en général mais aussi la mode et le vintage, en passant par les arts d'Asie, on note des cotes confirmées pour les pièces de qualité.

De Rembrandt Bugatti à Louis Majorelle

Quand les maîtres des arts décoratifs pointent leur talent au fil d'un catalogue, pas de mauvaises surprises... que des bonnes. C'était le cas ce 3 décembre, avec d'abord l'adjudication à 57 000 € (hors frais) pour un « Chien annamite ou chien d'Annam », bronze à patine noire nuancée signé Rembrandt Bugatti. Cette pièce de très haute qualité confirmait l'estimation établie par Thierry Roche entre 30 000 et 50 000 € tout comme cette vitrine d'apparat en noyer mouluré, acajou et palissandre, travail de Louis Majorelle estimé précédemment entre 40 000 et 60 000 €, finalement adjugé 63 000 € au marteau.

 

Joueurs de cartes et samouraï

 

Estimations cette fois largement dépassées toujours sous le marteau de Maîtres Bérard, Péron et Schintgen, le 28 novembre d'abord pour des «  Joueurs de cartes et personnages attablés », paire de toiles attribuée à Gaspare Traversi (vers 1725-1769) adjugée 28 000 €  (hors frais) pour une estimation annoncée entre 3 000 et 5 000 € mais aussi pour un important sujet en bronze représentant un samouraï agenouillé, bronze japonais de la période Meiji  estimé entre 12 000 et 15 000 € mais adjugé finalement 27 000 € (hors frais) ce 19 novembre.

 

Arquebuse et Bébé Bru

 

Toujours très recherchées par les collectionneurs, les armes anciennes de prestige conservent une cote à la hausse. On le remarquait ce 17 novembre, avec l'adjudication à 4 700 € au marteau pour une petite arquebuse allemande du XVIIe à monture moulurée et incrustée de plaques de cornes de cerf. Idem pour certains modèles de poupées anciennes, comme ce superbe bébé de la marque Bru à beaux yeux en émail bleu fixes et bouche fermée pour lequel un collectionneur a quand même déboursé ce 18 novembre, 7 500 € (hors frais).

 

Bijoux et vintage

 

Effet de Noël ou pas, les bijoux et accessoires vintage n'étaient pas en reste. 10 500 € (hors frais), c'est la somme exacte atteinte ce 30 novembre par une bague solitaire en platine ornée d'un diamant taille ancienne d'environ 2 cts présentée dans un écrin de la maison Beaumont à Lyon. Côté vintage enfin, une référence en la matière à savoir le mythique sac « Kelly » de la maison Hermès dans une version dite 33 en crocodile porosus noir trouvait preneur à 7 100 € (hors frais) malgré quelques très légères usures.




Philippe JAYET
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Tout Lyon Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer