Adjugés !

Adjugés !
" Eléphant arrachant une souche ", bronze de Gustav Hierholtz adjugé 30 873 EUR (frais inclus)

CultureEnchères Publié le ,

Coup d'envoi le 23 avec la dispersion d'une collection Art Déco parmi laquelle un Eléphant arrachant une souche, bronze de Gustav Hierholtz, laissait entrevoir une belle bataille d'enchères. On attendait 10 000 à 12 000 €, ce sont 30 873 € (frais inclus) qu'il aura fallu investir pour remporter ce lot. Dans la même vente, une sculpture Tête en ébène par Alexandre Noll dépassait pour sa part tous les espoirs portés vers 6 000 / 8 000 € pour être finalement adjugée 23 370 € (frais inclus).

Même jour mais un peu plus part, c'était au tour des tableaux d'entrer dans la course. En barquedevant la maison, une huile sur toile de Frits Thaulow (1847-1906) marquée d'un envoi à Madame Montaignan atteignait 19 065 € (frais inclus) tandis que Baie à Collioure, une huile sur toile d'Adolphe Appian dépassait son estimation établie entre 800 et 1 000 € pour être adjugée à 4 920 € (frais inclus). Au chapitre des vues de Venise, une Vue du Grand Canal par François Nardi trouvait preneur à 5 043 € (frais inclus) tandis qu'une autre cette fois par Charles Clément Calderon était adjugée 8 610 € (frais inclus).

Beaucoup plus ludiques quoique bien sérieuses dans leurs habits de prestige, les poupées anciennes ont leur public de collectionneurs qui n'hésitent pas à débourser des sommes importantes pour des modèles rares comme ce superbe bébé Jumeau 1ère époque à bouche fermée et beaux yeux en émail bleu fixes, adjugé quand même 7 626 € (frais inclus) le 25 novembre toujours sous le marteau de Maîtres Bérard et Péron. Pas mal du tout également, cet étonnant et superbe automate Leopold Lambert pour lequel un amateur ou une amatrice a engagé 3 671 € (frais inclus).

Et parce que Noël est une énième occasion d'offrir un bijou, gros plan, pour finir ce survol à Lyon Presqu'île, sur la vente de bijoux du 5 décembre toujours chez Ivoire Lyon. Dans les vitrines, un chronomètre automatique modèle Constellation homme de marque Omega confirmait son estimation pour être adjugé 2 042 € (frais inclus) tandis qu'une montre de poignet en or jaune modèle Calatrava de Philippe Patek dépassait la sienne en trouvant preneur à 4 059 € (frais inclus). Pour ce qui est des solitaires, on notait l'adjudication à 4 797 € pour un modèle en or jaune et platine orné d'un diamant taille ancienne d'environ 1,60 carat, tandis que la très bonne surprise venait d'une parure du XVIIIe comprenant un collier et des pendants d'oreilles mêlant or, argent, diamants, émeraudes et saphirs jaunes. Initialement estimée entre 400 et 500 €, cette parure était âprement disputée jusqu'à 8 610 € (frais inclus).

Albrecht Dürer à l'Hôtel d'Ainay

Le Rêve du Docteur, superbe épreuve contrastée d'un tirage du temps d'un burin d'Albrecht Dürer a vraiment fait exploser les compteurs, le 11 décembre à l'Hôtel d'Ainay. En excellent état de conservation, cette gravure datée vers 1498/1499 a littéralement pulvérisé son estimation établie par Alain Cano entre 3 000 et 5 000 € pour être finalement adjugée par Maître Cécile Conan-Fillatre à 26 000 €. Dans la même vente, un protecteur aux mille bras, sculpture en bois laqué indo-tibétaine du XIXe siècle, dépassait elle aussi son estimation annoncée entre 400 et 600 € pour être adjugée au marteau à 8 500 €.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?