AccueilCollectivitésAdecco Group et la Région s'allient pour l'emploi

Adecco Group et la Région s'allient pour l'emploi

Christophe Catoir et Stéphanie Pernod Beaudon signent la convention de partenariat.
DR - Christophe Catoir et Stéphanie Pernod Beaudon signent la convention de partenariat.

Collectivités Publié le ,

Stéphanie Pernod Beaudon, vice-présidente déléguée à la Formation professionnelle et à l'Apprentissage de la Région Auvergne-Rhône-Alpes et Christophe Catoir, président France The Adecco Group, ont signé une convention de partenariat en faveur de l'accès à la formation et à l'emploi. « Nous sommes sur un métier d'intermédiation entre l'offre et la demande d'emplois, mais depuis plusieurs années, nous constatons une augmentation des offres non satisfaites. Nous avons développé deux axes de travail avec la création d'une grande école de l'alternance pour former sur les métiers en tension et le développement des CDI intérimaires pour stabiliser le parcours des demandeurs d'emploi. La signature de cette convention nous permet une nouvelle fois de faire bouger les lignes », affirme Christophe Catoir.

Adecco Group s'est engagé à mener vers l'emploi, en CDI intérimaire, CDD de plus de 6 mois, contrat d'apprentissage ou contrat de professionnalisation, entre 400 et 450 demandeurs d'emploi d'ici fin 2018. Pour cela, environ 300 personnes devraient bénéficier d'une formation ad hoc et les autres s'inscrire dans des programmes de formation existants. Faute de personnes formées et donc de profils adaptés, un grand nombre d'entreprises ne trouvent pas la main d'œuvre dont elles ont besoin. « L'an dernier dans la région, ce sont 600 postes que nous n'avons pas pu pourvoir », souligne Sébastien Hampartzoumian, directeur des opérations Adecco Est-Sud. Didier Vanhoutte, directeur d'établissement Les Mousquetaires, dénonce la lenteur des procédures pour ouvrir des formations qualifiantes alors qu'il recherche une centaine de personnes pour des postes en logistique.

500 000 € pour 450 personnes formées

En s'appuyant sur des partenaires privés comme Adecco, Stéphanie Pernod Beaudon souhaite investir l'argent public à bon escient avec la promesse d'un retour durable à l'emploi. « Sur cette action, nous aurons un financement a posteriori, en fonction des résultats, qui sera d'environ 500 000 € pour 450 personnes formées », indique la vice-présidente qui souligne l'ampleur exceptionnelle du dispositif puisque les actions concernent généralement 10 à 30 emplois par formation. « En 2017, 2 347 personnes ont retrouvé un emploi grâce aux actions de formation que nous avons financées », fait savoir Stéphanie Pernod Beaudon.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 01 octobre 2022

Journal du01 octobre 2022

Journal du 24 septembre 2022

Journal du24 septembre 2022

Journal du 17 septembre 2022

Journal du17 septembre 2022

Journal du 10 septembre 2022

Journal du10 septembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?