Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

Addev Materials se renforce outre-Atlantique

le - - Entreprise de la semaine

Addev Materials se renforce outre-Atlantique
Photo DR - Produits de la société Andpak

En concrétisant deux nouvelles acquisitions cet automne, le Groupe lyonnais spécialisé dans la transformation de matériaux haute performance et de solutions sur-mesure pour l'industrie se renforce en Amérique du Nord.

Les États-Unis sont devenus un terrain de jeu essentiel pour Addev Materials. Trois ans après avoir repris VMS Aircraft à San Diego, le groupe lyonnais vient en effet de concrétiser deux nouveaux investissements outre atlantique. Cette fois, ce sont les sociétés Andpak et Zip-Chem qui ont fait l'objet d'une offre de rachat. La première, qui dispose de sites de production en Californie, dans le Minnesota et au Royaume-Uni, conçoit une large gamme de packagings innovants dédiés au conditionnement sur-mesure de produits liquides. Colles, mastics, peintures, graisses et autres ingrédients chimiques, qui sont déjà dans le cœur de métier du groupe Addev Materials. La seconde, basée près de San Francisco, conçoit, formule et fabrique des produits de traitement de surface, anticorrosion, lubrifiants et nettoyants.

« Elles interviennent toutes les deux auprès des grands constructeurs aéronautiques, en particulier Boeing et Airbus. Et nous voulons clairement être un partenaire de référence de ces grands acteurs internationaux. Pas seulement les constructeurs, mais aussi les équipementiers de premier et de deuxième rang, les centres spécialisés dans la maintenance et la réparation », explique Pascal Nadobny.

Spécialisé dans la transformation de matériaux haute performance, le groupe lyonnais souhaite porter, à terme, la part de l'aéronautique à 50 % dans son activité. « Nous n'en sommes plus très loin », poursuit le président d'Addev Materials. Aujourd'hui, en effet, le groupe a franchi la barre des 40 % et, dans l'immédiat, l'enjeu reposera sur le développement de la croissance organique. Dans un premier temps, Pascal Nadobny a voulu construire une relation forte avec les industriels leaders de ce secteur essentiellement en Europe et en Amérique du Nord. Mais à terme, Addev Materials devrait s'installer sur d'autres marchés géographiques.

Déjà fortement internationalisé, le groupe lyonnais s'efforcera en effet de prolonger la dynamique à l'avenir. « Nous étions à 30 % il n'y a pas si longtemps ; nous voilà à 60 % aujourd'hui et nous sommes sur une tendance qui nous conduit vers les deux tiers », estime-t-il. cette nouvelle progression devrait permettre d'atteindre l'objectif fixé il y a trois ans, qui consiste à passer la barre des 200 M€ de chiffre d'affaires à l'horizon 2020.

« Suite au rachat des sociétés Andpak et Zip-Chem, qui pèsent environ 30 M€, nous réalisons aujourd'hui 170 M€ de chiffre d'affaires, avec 25 sites de production et 700 collaborateurs. Nous sommes sur les bases que j'avais annoncées précédemment et nous gardons l'ambition de doubler de taille tous les cinq ans », indique enfin Pascal Nadobny.

Pascal Nadobny : Président d'Addev Materials :
« Consolider avant de programmer de nouvelles acquisitions »

Entendez-vous concrétiser de nouvelles acquisitions pour atteindre les objectifs de chiffre d'affaires que vous avez fixés à l'horizon 2020 ?

Nous avons effectivement de l'ambition, donc nous réaliserons sans doute de nouvelles acquisitions prochainement, mais nous sommes des dirigeants responsables et nous avons pour premier devoir de consolider les acquis. Nous allons donc commencer par assurer la bonne intégration des acquisitions que nous avons réalisées cette année sur deux zones mondiales distinctes. Je peux donc vous assurer qu'il n'y aura pas de nouvelle opération de croissance externe d'ici la fin de l'année.

La stratégie de développement du groupe restera donc identique à l'avenir ?

Tout à fait. Nous avons annoncé un plan de développement à 5 ans, qui repose à la fois sur la croissance externe à sur la croissance organique, avec une logique de spécialisation. Nous entendons rester des experts, aussi bien des métiers sectoriels que des métiers produits et applications que nous aurons choisis.

Les prochains développements pourraient-ils vous mener sur d'autres territoires ?

Oui, cela va dans le sens de l'histoire. Sur la partie aerospace & defense, une grande partie des défis, et en particulier ce que l'on appelle le MRO, c'est-à-dire tout ce qui tourne autour de la maintenance, se situe aujourd'hui sur des zones plus mondiales que par le passé. De ce fait, les enjeux vont se déplacer, notamment vers l'Inde et l'Asie extrême-orientale. Nous devrons donc être présents là-bas, mais peut-être pas par acquisition.




Jacques DONNAY
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Tout Lyon Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer