Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

Addev Materials se renforce dans l'aéronautique et le spatial

le - - Entreprise de la semaine

Addev Materials se renforce dans l'aéronautique et le spatial
Photo Céline Vautey - Pascal Nadobny, Président Addev Materials

Le Groupe lyonnais spécialisé dans la transformation de matériaux haute performance et de solutions sur-mesure pour l'industrie, conforte ses positions dans l'aéronautique et le spatial, en investissant dans une unité de reconditionnement de colles aux Etats-Unis.

Après avoir acquis VMS Aircraft à San Diego, en 2016, le Lyonnais Addev Materials vient de concrétiser un nouvel investissement au cœur même de cette entreprise. Cette fois, l'ETI patiemment constituée par Pascal Nadobny, depuis 2006, a investi dans la création d'une unité de reconditionnement d'ingrédients chimiques (colles, huiles, graisses, mastics, peintures…). Une offre qu'Addev Materials était déjà en mesure de proposer au sein de son unité toulousaine Dimex et que son président souhaitait dupliquer de l'autre côté de l'Atlantique.

« Cette activité renforce notre capacité à proposer des solutions sur-mesure sur le territoire nord-américain, en fournissant des conditionnements adaptés aux besoins des acteurs de la filière aéronautique, tout en répondant à leurs exigences de performance », explique-t-il. Cette opération prend également tout son sens dans la stratégie de renforcement du pôle Aerospace & Défense. Celui-ci, qui représente aujourd'hui à peu près 25 % du chiffre d'affaires total d'Addev Materials (100 M€ en 2017), vise clairement une position d'acteur incontournable, tant sur le marché européen que nord-américain.

« Nous voulons être le partenaire de référence des grands acteurs internationaux, aussi bien les constructeurs que les équipementiers de premier et de deuxième rang, mais aussi les centres spécialisés dans la maintenance et la réparation », confirme Pascal Nadobny. Et pour relever ce défi, il entend prolonger la démarche de croissance qu'il a initiée. « A terme de 3 ans, le pôle Aerospace & Défense représentera environ 40 % de notre chiffre d'affaires global, qui devrait avoir doublé à cette échéance », assure-t-il.

De nouvelles croissances externes sont donc d'ores et déjà programmées. Sur le marché nord-américain, cette démarche a commencé par un travail d'identification des entreprises qui ne sont pas officiellement à vendre, mais qui répondent aux critères qui pourraient les amener à changer de mains, comme l'âge du dirigeant. Mais là encore, Addev Materials ciblera les deux rives de l'Atlantique. « Aujourd'hui, nous sommes vraiment dans une logique d'équilibre. Et de manière très concrète nous avons des dossiers sur les deux continents », insiste Pascal Nadobny.

Avant de conclure : « Nous portons beaucoup d'attention à l'aéronautique car c'est un secteur qui a le vent en poupe, même si les spécificités évoluent. Il suffit pour s'en convaincre de jeter un regard sur le nombre d'avions et sur le nombre de personnes transportées qui augmentent régulièrement. Ces courbes en moyenne sur les 15 dernières années sont sans appel et nous avons une place à conforter dans cet univers. »

Jacques Donnay

Pascal Nadobny : « Doubler de taille tous les cinq ans »

Président de l'ETI Addev Materials.

Quels sont les contours exacts de votre groupe aujourd'hui ?

Addev Materials est organisé autour de quatre business units : Isolants et Films, qui est centré autour de la société Micel, à Saint-Chamond, et de ses filiales ; Adhésifs et Colles, qui s'organise autour d'Adhis en France, mais qui s'est élargi en Europe avec l'acquisition de sociétés en Belgique et en Pologne ; Amérique du Nord, qui alimente ces deux premières BU, puisqu'elle recouvre les mêmes activités mais exclusivement de l'autre côté de l'Atlantique ; Aerospace & Défense enfin, qui est entièrement dédié à ce secteur.

Que représente cet ensemble, tant en termes de chiffres d'affaires que de salariés ?

Le poids global du groupe est de l'ordre de 100 M€ actuellement, pour environ 430 personnes, dont une cinquantaine aux Etats-Unis. Mais nous avons l'ambition de doubler de taille d'ici 2020, voire de doubler tous les 5 ans. Pour cela nous voulons réaliser deux à trois acquisitions par an en moyenne, comme nous l'avons d'ailleurs fait en 2016 et en 2015. Nous allons donc réaliser des acquisitions dans les secteurs que nous avons retenus, que ce soit sectoriel ou géographique. Mais nous entendons bien lier à cela à de la croissance organique, car il n'y a pas de croissance externe vertueuse sans croissance organique. Nous croyons à la vertu des deux. Mais attention, il ne s'agit pas d'une course à la taille. Notre volonté est avant tout de renforcer la pertinence de notre présence dans une offre, pour apporter une offre globale dans une logique de spécialisation.




Jacques DONNAY
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Tout Lyon Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer