Fermer la publicité
Toute l'info éco, juridique, collectivités... à Lyon et dans la région / Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département

Adamas Avocats devient Adaltys : un nouveau nom pour de nouvelles ambitions

Publié le - - Droit

Adamas Avocats devient Adaltys : un nouveau nom pour de nouvelles ambitions
DR - Gilles Le Chatelier, président d'Adaltys

Adamas Avocats troque son nom historique pour Adaltys, une nouvelle dénomination qui traduit ses nouvelles ambitions.

Exit Adamas Avocats. Le cabinet d'origine lyonnaise, fondé en 1969, se regroupe sous l'appellation unique Adaltys. Un nouveau nom qui fait référence à son histoire, mais surtout qui projette le cabinet vers "un horizon nouveau".

"Cette étape intervient à un moment de notre structuration, avec la fusion de nos deux expertises initiales, le droit public et privé, et le renouvellement de la gouvernance du cabinet. Elle traduit également notre volonté de nous moderniser, de rationaliser notre organisation et de répondre aux demandes de nos clients sans renier ce que nous avons été", explique Gilles Le Chatelier, président, avocat associé d'Adaltys.

Le cabinet d'une centaine de collaborateurs, dont 60 avocats, qui réalise entre 10 et 12 M€ de chiffre d'affaires chaque année, confirme ainsi son positionnement hybride entre droit public (deux tiers du volume d'affaires, spécialisé surtout en urbanisme, énergie et transport) et droit privé. "L'avenir est à l'expertise consolidée", affirme le président.

Nouvelles ambitions

Ce changement de nom traduit également les nouvelles ambitions du cabinet également installé à Paris, Bordeaux, Marseille et Rennes qui se positionne à la 60e place des classements nationaux et parmi les grands cabinets régionaux.

"Nous allons densifier nos bureaux existants, à commencer par Marseille, car nous sommes attachés à l'empreinte territoriale. Je crois beaucoup à la notion d'intelligence des territoires : la proximité est une composante importante de nos métiers", détaille Gilles Le Chatelier.

Une structuration qui s'accompagne d'un renforcement de l'équipe en droit privé d'ici fin 2021, notamment sur les risques industriels ou le droit fiscal. Surtout, Adaltys poursuit ses ambitions internationales. Déjà présent en Chine, à Pékin et Shanghai, oeuvrant dans le secteur de l'agro-alimentaire et visant celui de l'énergie, Adaltys renforce sa présence via un partenariat avec un (très) gros cabinet chinois de 900 avocats.

En complément, le cabinet vise l'Afrique et l'Europe, toujours via des partenariats. "On ne s'interdit rien. On évalue tous les potentiels selon les flux d'affaires et nos clients", avance le président.

Décidé à atteindre la taille critique nécessaire pour s'imposer, Adaltys souhaite dépasser la barre des 15 millions d'euros de chiffres d'affaire, et, d'ici deux à trois ans, d'augmenter son activité de +50 %.




Stéphanie BORG
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Tout Lyon Toute l'info éco, juridique, collectivités... à Lyon et dans la région / Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer