AccueilDroitL'actualité vivace des experts de justice

L'actualité vivace des experts de justice

L'actualité vivace des experts de justice
© Michel Godet 2019 - Me Gilles Lopez, Bruno Clément et le professeur Dubreuil

Vie juridiqueDroit Publié le ,

Aujourd'hui, la médiation est largement considérée comme un mode doux et amiable de règlement des conflits. Certes, elle ne prétend pas régler tous les différents ou conflits, mais elle a comme mérite celui de la recherche d'un intérêt commun et surtout collaboratif entre les parties.

De là à envisager une formation à la médiation des experts de justice, il n'y avait qu'un pas qu'ont franchi Bruno Clément, président de la CEJ Lyon et Me Gilles-Robert Lopez, président national de la CNPM, par ailleurs bâtonnier et avocat ligérien, en présence du Professeur Dubreuil, experts de justice en médecine.

Si l'expert, collaborateur de justice, est un spécialiste dans son domaine professionnel, il n'en est pas moins forcément adepte de la médiation. C'est pour cela qu'un expert ne peut devenir médiateur qu'après une formation de base de 64 heures, afin qu'il soit formé, compétent, indépendant et neutre, toujours dans un processus collaboratif orienté vers la recherche d'un intérêt commun, mettant en exergue éthique et déontologie et tout en respectant la charte de la médiation, les conventions de confidentialité ou encore les protocoles de médiation.

In fine, la médiation en mode judiciaire ou conventionnel devant aboutir, le plus souvent avec l'aide des avocats de chacune des parties, à un accord équilibré et durable, ayant valeur de jugement. Le médiateur n'ayant aucun pouvoir décisionnel, n'étant ni arbitre, ni juge.

Pour mémoire, créée en 1997, la CNPM a signé de nombreux partenariats (avocats, huissiers de justice, CCI, universités…) et se trouve donc habilitée à dispenser des formations idoines au sein desquelles les techniques de communication ne sont pas étrangères.

La CEJ en "AG"

L'assemblée générale de la branche C (Bâtiment) de la CEJ de Lyon a permis de décrypter son actualité, en particulier avec une magistrate lyonnaise, Katherine Gonthier vice-présidente au TGI de Lyon, en charge de ces questions, mais aussi de faire le point sur les formations ainsi que sur la plateforme Opalexe, plateforme de dématérialisation des expertises judiciaires.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?