Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

Les chefs ont du cœur !

Publié le - - Société

Les chefs ont du cœur !

Au-delà de l'implication du monde médical dans son ensemble à l'endroit des patients infectés par le Covid 19 c'est bien sous le signe de la générosité que nous vivons actuellement cette crise pandémique, comme l'atteste la mobilisation des chefs lyonnais qui préparent des petits plats aux soignants.

Ne pouvant ouvrir encore leur restaurant, les chefs ont décidé de confectionner des plats pour les soignants. Par exemple, le chef étoilé Christian Têtedoie (MOF) et son complice le chef Lucas Sangiuliano oeuvrent régulièrement pour le centre Léon Bérard.
Mais, il est une expérience qu'il nous faut citer, tant elle est symbole d'une générosité coopérative et rassembleuse, celle du chef Christophe Geoffroy. Propriétaire de plusieurs établissements, dont le Pierre Scize et le Beef du Scize (Lyon 9e), il s'est très rapidement demandé comment il pouvait aider.Dès le 1er avril et après s'être demandé ce qu'il était possible de faire ou pas, il débute des livraisons de repas à l'endroit du personnel hospitalier.

Six semaines après, l'opération s'est grandement structurée et peut être fière d'avoir permis de confectionner près de 16 000 repas et d'avoir brassé 16 à 17 tonnes de marchandises. Des marchandises variées et distribuées gratuitement.

Alors, sous l'égide de l'association qu'il co-préside, les Chefs cuisiniers du Monde, reconnue d'utilité publique et avec quelques disciples d'Escoffier, Christophe Geoffroy a réuni des cuisiniers bénévoles, mais aussi des amateurs et autres passionnés et mais toujours aptes à éplucher une pomme de terre ou une carotte.

Toujours dans le respect des règles sanitaires et de distanciation sociale, les plats confectionnés, soit chez les chefs avec livraison en barquettes, soit parfois même réalisés dans les cuisines des hôpitaux, dépendent certes des produits reçus, mais aussi de l'inspiration des maîtres-queux qui composent avec. Taboulé, salade niçoise, de pommes de terre, de museaux, assiettes de charcuteries, pâtes Penne, jambon truffé à la beaujolaise, du riz au lait à la vanille de Madagascar et des mousses au chocolat façon tiramisu.

Si les hôpitaux ont pour nom Vinatier, Villefranche-sur-Saône, Saint-Luc-Saint-Joseph… il faut aussi mentionner les distributions aux maraudes et associations. Citons Les petites Sœurs des pauvres, Sans abris, Restaurants du cœur, les Femmes battues qui ont même joué le rôle de chefs en second !

Et le chef Geoffroy d'expliquer : « Vous savez, on n'a pas la prétention de faire de la gastronomie. On fait de la cuisine avec le cœur, de bons produits et surtout ce que l'on souhaite avant tout, c'est faire plaisir ! »




Michel GODET
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Tout Lyon Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer