Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

Le festival de Pérouges en mode résilience

Publié le - - Musique

Le festival de Pérouges en mode résilience
© Sandrine Thesillat - De gauche à droite : Elsa, Anne-Lise, Marie Rigaud.

On devrait être en plein festival jusqu'au 28 juin, mais le Printemps de Pérouges n'a eu d'autre choix que de se plier aux décisions gouvernementales concernant toutes les grandes manifestations et de renoncer à son édition 2020.

Une annulation qui n'est pas sans conséquences économiques pour le Printemps de Pérouges le plus grand événement musical de l'Ain, qui conserve son indépendance face aux géants de l'entertainement depuis près de 25 ans. Le festival résiste à la crise et se projette sur 2021 ! 2,8 M€ : c'était le budget global prévu pour son édition 2020. Un chiffre réparti entre la billetterie et le bar (50%), les subventions publiques (10%) et les financements privés (40%).

Mais la crise sanitaire a chamboulé toutes les prévisions et impacté durement le secteur du spectacle : le Printemps de Pérouges a vu son budget chuter à 400 000€, et une billetterie à zéro. Une situation délicate pour le festival qui a su s'installer durablement au fil des années et construire une économie pérenne. Sa directrice Marie Rigaud compte sur les subventions, collectivités et des mécènes solides peu impactés par la crise pour permettre au festival d'en ressortir plus sereinement.

Un appel aux dons a par ailleurs été lancé, proposant en retour des masques à l'effigie du festival. L'annulation de l'édition 2020 engendre également un manque à gagner évident pour les différents prestataires de l'événement et pour l'économie locale (restaurants et hôtels) : une perte qui n'est à ce jour pas encore chiffrée.

Si le festival a vu son économie fragilisée par la crise sanitaire, il a cependant réussi à maintenir sa structure en place, composée de 3 permanentes (Marie, Anne-Lise et Elsa Rigaud, les soeurs fondatrices), 3 CDD et 8 intermittents du spectacle rattachés à la préparation du festival.

Tous passés sous le régime du chômage partiel, aucun de ces emplois n'a été sacrifié : une volonté qui rejoint les valeurs humaines et familiales du festival, qui rassemble aussi chaque année environ 350 bénévoles.

C'est donc en effectif complet que l'équipe du festival abordera l'édition 2021, qui a d'ores et déjà confirmé, entre autres, le retour de Sting le 30 juin.

Pour faire patienter son public (45 000 spectateurs par an en moyenne), le Printemps de Pérouges envisage de lui donner rendez-vous avant la fin de l'année sous le chapiteau de cirque avec son concept de cirque/cabaret Ze Blondes Circus, porté par les trois sœurs !




Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Tout Lyon Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer