AccueilActualitéSociétéActualités - Vie des médias - La joie se partage sur RCF

Actualités - Vie des médias - La joie se partage sur RCF

Comment se décline votre nouveau positionnement ? Les médias sont en pleine mutation.

ActualitéSociété Publié le ,

Comment se décline votre nouveau positionnement ?

Les médias sont en pleine mutation. Notre histoire de radio associative devait franchir un autre cap pour que l’on s’affiche comme un média fort, sans complexe. Nous avons réalisé une étude qui a abouti au projet VIVA. Quatre lettres, pour Vocation, Identité, Vision et Ambition, qui traduisent l’enthousiasme et la vitalité de cette démarche.
Notre slogan « La joie se partage » transmet aux auditeurs l’envie de mieux comprendre et d’aimer le monde dans lequel ils vivent, de partager la joie de vivre et de croire. Ce fil conducteur se décline à l’antenne avec des programmes renouvelés, dans le rythme, le ton, l’habillage sonore, sur internet et par une campagne de communication, notamment sous forme de visuels dans le métro pour la première fois de notre existence et dans trente villes de France. Notre logo a également complètement changé et devient plus dynamique et moderne avec des couleurs chaudes.

Qui sont vos auditeurs ? Envisagez-vous d’élargir votre public ?

La moyenne d’âge de nos auditeurs s’élève à 55 ans. La moitié d’entre eux ne fréquente pas l’église, est athée ou issue d’une autre religion. Leur répartition entre les mondes urbain et rural est équitable. Ils viennent d’horizons très variés.
A Lyon, nous avons gagné 15 000 auditeurs/semaine les quatre dernières années, soit une croissance de 10 %. Nous espérons passer à l’étape suivante. Le nouveau RCF se fixe un objectif de croissance de 15 % en deux ans. Pour cela, nous avons défini deux cibles : les auditeurs chrétiens et les chercheurs de sens. Notre priorité concerne les actifs à qui nous voulons destiner de nouvelles émissions.
Pour conduire notre démarche, nous avons écouté nos auditeurs qui trouvaient RCF enrichissante, chaleureuse et crédible, mais avec un ton parfois ennuyeux. Nous avons donc travaillé sur le rythme, la tonalité et la forme. Nos auditeurs sont les premiers actionnaires de RCF et participent à son financement par leurs dons.

Comment faites-vous résonner la joie à l’antenne ?

Dans cette nouvelle grille de programmes, nous renforçons la présence d’émissions de service, valorisant la solidarité et l’engagement, avec plus de rythme, d’interactivité et de positif. Quelques grandes nouveautés pour parler aux actifs. Dès 6 h du matin dans « la matinale », information et actualité locale, prière et culture sont au rendez-vous jusqu’à 9 h. Ensuite, à 11 h, « Un air de famille » permet aux auditeurs d’échanger avec des conseillères conjugales. Puis de 12 h 30 à 13 h 30, « c’est aussi de l’info » est la tranche d’information positive. Enfin, le soir, entre 18 h et 19 h, une heure de synthèse de l’actualité régionale est effectuée sur les huit départements de la région et diffusée sur nos 40 fréquences en Rhône-Alpes. Nous sommes un réseau de proximité avant tout.
La joie de partage s’exprime également au travers de l’habillage d’antenne et de la programmation musicale qui évoluent avec des nouvelles chroniques, comme la « mélodie d’un jour » en interaction avec les auditeurs. Face à ce monde et à cette actualité, l’enjeu, c’est l’espérance.

Propos recueillis par Agnès Giraud-Passot

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?