AccueilSociétéActualités - La base 942 Lyon Mont Verdun fête ses 40 ans

Actualités - La base 942 Lyon Mont Verdun fête ses 40 ans

Devenue centre névralgique des opérations aériennes au niveau français, la base 942 Lyon Mont Verdun étoffe ses compétences l’année où elle célèbre ses 40 ans. Les cérémonies officielles auront lieu le mercredi 10 décembre sur la base aérienne de Lyon Mont Verdun, implantée sur quatre communes : Limonest, Poleymieux, Saint-Cyr-au- Mont-d’Or et Saint-Didier-au-Montd’Or.

ActualitéSociété Publié le ,

Devenue centre névralgique des opérations aériennes au niveau français, la base 942 Lyon Mont Verdun étoffe ses compétences l’année où elle célèbre ses 40 ans.


Les cérémonies officielles auront lieu le mercredi 10 décembre sur la base aérienne de Lyon Mont Verdun, implantée sur quatre communes : Limonest, Poleymieux, Saint-Cyr-au- Mont-d’Or et Saint-Didier-au-Montd’Or. « A sa création en 1974, la base avait une portée essentiellement régionale avec la surveillance de l’espace aérien sud-est de la France, affirme l’actuel commandant de la base Etienne Gourdain. Au fil des années, l’armée de l’air a décidé de faire de la base lyonnaise un centre névralgique pour les opérations aériennes au niveau national. » Une exposition photo retracera les évolutions des quarante dernières années avec la construction de la base et les conditions de vie des personnels de l’armée. Le centre compte aujourd’hui près de mille trois cents personnes. La soirée du 10 décembre sera ponctuée par un double concert organisé à la salle des fêtes de Limonest. « Le conservatoire de Limonest, une des communes qui héberge et scolarise les enfants de nombreux aviateurs de la base, et la musique de l’armée de l’air donneront un concert pour fêter les 40 ans d’implantation de la base. »
Lors des cérémonies commémoratives du matin, l’accent sera mis sur les deux nouvelles unités implantées depuis la rentrée sur la base aérienne 942. « Dans le cadre de l’évolution des missions de la base, elle accueille désormais une nouvelle unité transférée de la région parisienne dont la fonction est de surveiller l’espace, détaille Etienne Gourdain. Une quinzaine de personnes est dédiée à la surveillance des débris spaciaux qui risqueraient d’endommager des satellites. » La collecte de ces informations s’avère essentielle pour la réussite des opérations aériennes. Autre service transféré de Paris à Lyon cet automne, le CDAOA, le Commandement de la défense aérienne et des opérations aériennes. L’étatmajor du commandement opérationnel a ainsi été localisé sur la base aérienne 942. Désormais, l’ensemble de la préparation et la conduite des opérations aériennes est mené depuis Lyon. La base aérienne compte ainsi quatre généraux.
« Le transfert de ces deux unités confirme la volonté de faire de Lyon le centre névralgique des opérations aériennes dans leur globalité », commente Etienne Gourdain. Sur 70 hectares, de nombreux aménagements et investissements ont été réalisés ces dernières années afin d’accueillir toutes les missions de la base. Devant l’accroissement de la population travaillant sur le site, le commandement a initié une démarche auprès du Sytral pour tester une ligne de bus TCL reliant directement l’arrêt « gare de Vaise » à la base. « Cette nouvelle ligne desservant la base une fois le matin et fois le soir devrait être opérationnelle en janvier pour un test de six mois. » Véritable pôle économique qui rayonne bien au-delà des quatre communes sur lesquelles elle est implantée, la base aérienne doit aussi se doter des connections nécessaires pour faire face à son développement.

Stéphanie Polette

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?