AccueilSociétéActualités - Environnement - Le plus grand parc photovoltaïque de Rhône-Alpes inauguré

Actualités - Environnement - Le plus grand parc photovoltaïque de Rhône-Alpes inauguré

Avec une puissance installée de 12 MWc (MegaWatt Crête : unité de mesure de la puissance d’une installation photovoltaïque par unité de temps) sur une surface de 24 ha, la mise en service d’un 5e parc (à Largentière, en Ardèche) permet à la CNR de franchir le seuil des 35 MWc de puissance installée dans la région. Elisabeth Ayrault, p.d.-g.

ActualitéSociété Publié le ,

Avec une puissance installée de 12 MWc (MegaWatt Crête : unité de mesure de la puissance d’une installation photovoltaïque par unité de temps) sur une surface de 24 ha, la mise en service d’un 5e parc (à Largentière, en Ardèche) permet à la CNR de franchir le seuil des 35 MWc de puissance installée dans la région.


Elisabeth Ayrault, p.d.-g. de la Compagnie Nationale du Rhône (CNR), Patrick François, directeur interrégional Centre-Est de la Caisse des Dépôts, Christian Monteil, président du conseil de surveillance d’Energie et Services de Seyssel (ESS), et Paul Perillat-Merceroz, président du conseil d’administration de la Régie d’Electricité de Thônes (RET), ont inauguré le 27 juin dernier le plus important parc photovoltaïque de Rhône-Alpes, en présence de Jean- Roger Durand, conseiller général et maire de Largentière.
Après neuf mois de chantier, le plus grand parc photovoltaïque de la région Rhône-Alpes, situé à Largentière, en Ardèche, a été mis en service le 4 juin. Equipé de 48 000 panneaux, il fournira 17 000 MWh par an, ce qui correspond à la consommation électrique moyenne (hors chauffage) d’une ville comme Aubenas (13 000 habitants) et à un rejet de CO2 évité de l’ordre de 6 100 tonnes par an. Cette réalisation représente un investissement total de 13,3 M€, porté par la société de projet ADB Solaire, créée en décembre 2013 par la CNR, la Caisse des Dépôts, la SEM Energie et Services de Seyssel et la Régie d’Electricité de Thônes.

Suivi environnemental

Implanté sur les anciens bassins de décantation d’une mine de plomb argentifère, ce parc a permis la réhabilitation d’un site au lourd passé industriel sans créer de conflit d’usage avec l’agriculture et les espaces naturels. Par ailleurs, une série de mesures a été mise en place afin de maximiser la valeur écologique du projet : suivi du chantier par un écologue expert, sanctuarisation de zones à enjeux (zone humide, pelouse sèche) sur vingt hectares, mise en place de nichoirs, suivi environnemental par la Fédération Rhône- Alpes de Protection de la Nature (FRAPNA) Ardèche, etc.
Par ailleurs, comme pour l’ensemble de ses actifs photovoltaïques, la CNR a privilégié avec ses partenaires une approche complète du cycle de vie du parc en prévoyant le démantèlement des installations et en sélectionnant un fournisseur s’engageant à recycler les panneaux en fin de vie. Ce projet a également permis de dynamiser l’activité économique régionale : cinquante personnes, issues d’entreprises locales essentiellement, ont été employées simultanément pendant le chantier.

11 centrales et 5 projets

Premier producteur français d’énergie exclusivement renouvelable, la CNR dispose désormais de 38 MWc de puissance installée en photovoltaïque avec 11 centrales en vallée du Rhône. Elle développe actuellement cinq nouveaux projets qui lui permettront d’atteindre plus de 60 MWc de puissance installée d’ici fin 2015, pour un objectif de 100 MWc à horizon 2017.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?