AccueilActualitéSociétéActualités - Comité des fêtes de la ville de lyon : 80 ans de liens sociaux et de promotion

Actualités - Comité des fêtes de la ville de lyon : 80 ans de liens sociaux et de promotion

Le Comité des Fêtes de la Ville de Lyon, que préside Christian Gelpi, célèbre cette année ses 80 ans d’existence.

ActualitéSociété Publié le ,

Si paradoxalement aucune célébration officielle n’a été programmée, il convient malgré tout de revenir sur une histoire au service de la ville, de son image, mais aussi de ses habitants, notamment en termes d’intégration. C’était l’objet du récent débat organisé par Tout Lyon Affiches en compagnie de ses invités partie prenante de cette aventure vieille de 80 ans. Retour sur images !

Ringarde l’appellation de Comité des Fêtes ? Jean Michel Daclin réfute d’emblée la constatation. Né le 6 avril 1933 sous le vocable de « Comité des Fêtes commerciales de la Ville de Lyon » à l’occasion de la visite officielle du président de la République française, Albert Lebrun, il le conservera jusqu’en 1955 pour devenir « Comité des Fêtes et de Propagande de la Ville de Lyon » avant de se transformer en « Comité des Fêtes et d’animation de la Ville de Lyon et du Département du Rhône » en 1981. Dès sa création, le Comité des Fêtes poursuit un triple objectif : la gestion et la promotion du Grand Prix Hippique de la ville, et du défilé de mode qui l’accompagne, la Foire de Lyon et la Quinzaine Commerciale, et surtout celle du 8 décembre avec promotion pour la vente de lampions aux particuliers, décoration lumineuse des rues commerçantes, encouragement à la réalisation de vitrines exceptionnelles. A l’époque, rappelle Christian Gelpi, le coût de l’électricité était pris en charge par les Pouvoirs publics. C’est depuis 1976 que Christian Gelpi préside aux destinées du Comité des Fêtes de la Ville de Lyon, une longue fidélité qui témoigne d’une véritable passion et de nombreuses aventures vécues. « L’âge d’or, se remémore Christian Gelpi, était sous l’ère Francisque Collomb. A l’époque, la Ville subventionnait largement le Comité des Fêtes. Au fil du temps, les subventions se sont faites moins généreuses, restrictions budgétaires obligent. Aujourd’hui, la Ville octroie 70 000 € à l’institution qui ne dispose plus de salarié permanent, mais seulement d’un intermittent du spectacle ». .../...

Lire la suite dans le Tout Lyon Affiches n° 5073 du samedi 2 novembre 2013

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 15 janvier 2022

Journal du15 janvier 2022

Journal du 06 janvier 2022

Journal du06 janvier 2022

Journal du 01 janvier 2022

Journal du01 janvier 2022

Journal du 23 décembre 2021

Journal du23 décembre 2021

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?