AccueilCollectivitésLe numérique au service de l'égalité des chances

Le numérique au service de l'égalité des chances

Le numérique au service de l'égalité des chances
Mounir Mahjoubi, secrétaire d'État chargé du numérique, au côté d'Anthony Babkine et Mounira Hamdi co-fondateurs de Diversidays

Collectivités Publié le ,

Après l'île-de-France et l'Occitanie, cette troisième édition des Diversidays a retenu, parmi 65 candidats, 7 talents de la région Auvergne-Rhône-Alpes, sélectionnés par un comité de bienveillance constitué de nombreux décideurs du monde économique, associatif et politique du territoire.

« En France, 9 entrepreneurs sur 10 sont des hommes le souvent issus de grandes écoles. La société ne manque pourtant pas de talents issus de la diversité mais ils ne sont pas suffisamment visibles. Il y a urgence à faire du numérique une opportunité pour tous, quels que soient ses origines, son statut social, hommes, femmes, jeunes ou moins jeunes », explique Anthony Babkine, président de Diversidays.

Les «diversimakers» retenus vont bénéficier d'un accompagnement sur-mesure par des coachings et des mentorings et bénéficier de tout le réseau Diversidays.

A l'occasion de l'évènement, Mounir Mahjoubi a annoncé le déploiement du dispositif national « French Tech Tremplin » destiné à soutenir les profils les moins favorisés souhaitant s'orienter vers l'entrepreneuriat et assurer ainsi une plus grande diversité de l'écosystème.

"Tous les financements d'amorçage de projets ne prévoient pas de rémunération immédiate aux créateurs de start-up, ce qui retire toute chance aux jeunes issus de milieux défavorisés de pouvoir se lancer, faute de moyens suffisants. L'État va investir 15M€ en deux ans pour repérer et aider 500 entrepreneurs issus de milieux sociaux variés", indique le secrétaire d'État au numérique.

En s'appuyant sur des associations comme « Les Déterminés », « 100 000 entrepreneurs », « Diversidays » et la French Tech, le gouvernement veut soutenir ces modèle de réussites, depuis la définition d'un business plan jusqu'à la constitution de la société. Une bourse sera allouée, selon les besoins, qui pourra aller de 15 000 à 50 000€.

ELL'O WEB : Sensibiliser et initier les jeunes de tous horizons aux métiers du numérique.

Julie de Araujo fait partie des 7 talents sélectionnés par Diversidays. Pour la jeune femme, la solidarité est une ligne de conduite. Depuis 2013, elle est très impliquée dans des associations pour sensibiliser sur l'inclusion : valorisation des cultures africaines, droits des femmes, luttes contre l'homophobie. Son investissement associatif coïncide avec son arrivée à Lyon, où elle y poursuit ses études en sciences
politiques. Au sein de l'association Objectif Pour l'Emploi, une organisation dédiée à l'insertion professionnelle, elle porte le projet ELL'OWEB. Avec cette initiative lancée en 2018, Julie souhaite agir en faveur de la mixité dans les métiers du numérique. Elle organise des témoignages-débats et des ateliers de formations auprès des Lycéennes.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?