AccueilCollectivitésA Villeurbanne, déjà 260 bornes à compost en service

A Villeurbanne, déjà 260 bornes à compost en service

Depuis quelques semaines, les habitants de Villeurbanne recyclent leurs déchets alimentaires dans des bornes à compost collectives. Un moyen pour éviter l'incinération de plusieurs centaines de tonnes d'ordures chaque année.
Le 25 novembre, les nouvelles bornes à compost ont été inaugurées par : Laura Gandolfi, adjointe à Villeurbanne en charge de la propreté, Cédric Van Stvendael, maire de Villeurbanne, Bruno Bernard, président de la Métropole, et Isabelle Petiot, vice-présidente en charge de la réduction et du traitement des déchets à la Métropole.
© DR - Le 25 novembre, les nouvelles bornes à compost ont été inaugurées par : Laura Gandolfi, adjointe à Villeurbanne en charge de la propreté, Cédric Van Stvendael, maire de Villeurbanne, Bruno Bernard, président de la Métropole, et Isabelle Petiot, vice-présidente en charge de la réduction et du traitement des déchets à la Métropole.

Collectivités Publié le ,

Alléger les poubelles d'ordures ménagères et produire du compost en grande quantité, voilà l'utilité des nouvelles bornes à compost apparues à Villeurbanne depuis le 5 septembre. Elles ont été inaugurées le 25 novembre par Bruno Bernard, président de la Métropole de Lyon, et Cédric Van Styvendael, maire villeurbannais.

Où apporter ses déchets verts dans la Métropole de Lyon ? 14 lieux supplémentaires pour l'automne

Une borne à compost à 150 mètres de chaque habitant

Déjà 260 bornes à compost sont déployées à Villeurbanne quartier par quartier, du nord au sud de la commune. Il y en aura jusqu'à 300 d'ici quelques mois, un chiffre calculé en fonction du nombre d'habitants qui résident en immeuble et pour atteindre l'objectif d'une borne à 150 mètres maximum du domicile de chacun. Ces bornes peuvent accueillir tous types de déchets alimentaires et sont collectées deux à trois fois par semaine. Pour éviter tout risque de nuisances, elles sont lavées régulièrement.

Afin de sensibiliser les habitants à ce nouveau geste, différents dipositifs sont mis en place jusqu'à mi-décembre : porte-à-porte, stand ouvert tous les jours en mairie, sensibilisation sur les marchés forains. Ils ont permis de sensibiliser 20 000 foyers.

Un quart des foyers villeurbannais équipés en sacs et bioseaux

Ces sensibilisations permettent de présenter le nouveau service de collecte, d'expliquer les consignes de tri et de distribuer les sacs et bioseaux à ceux qui le souhaitent. À ce jour, plus d'un quart des foyers de Villeurbanne sont déjà équipés.

"À la suite des premières collectes de déchets alimentaires, les résultats obtenus sont très encourageants, tant d'un point de vue qualitatif que quantitatif. Les quantités collectées augmentent chaque semaine et sont de l'ordre de 76 kg par bac collecté", indique la Métropole dans un communiqué.

La start-up lyonnaise Ceercle propose aux citadins un potager-composteur de balcon

Le premier territoire à avoir été équipé est le 7e arrondissement de Lyon. ll s'agissait du premier déploiement d’une telle envergure en France avec 82 000 habitants couverts. Dans ce territoire, en un an, 1 000 tonnes ont été collectées et ainsi détournées de l’incinération. Le compost produit est vendu par les prestataires de traitement à leur clientèle : paysagistes, aménageurs, agriculteurs, particuliers...

Les prochaines communes à être équipées en bornes à compost seront : Craponne, Champagne-au-Mont-d’Or, Dardilly, Ecully et Sainte-Foy-Lès-Lyon.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 04 février 2023

Journal du04 février 2023

Journal du 28 janvier 2023

Journal du28 janvier 2023

Journal du 21 janvier 2023

Journal du21 janvier 2023

Journal du 14 janvier 2023

Journal du14 janvier 2023

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?