AccueilCollectivitésAéroports de Lyon - Le Terminal 3 ouvre son satellite

Aéroports de Lyon - Le Terminal 3 ouvre son satellite

Afin de répondre à l’envol du trafic low cost sur Lyon-Saint Exupery (de 3 % en 2007, il est passé à 21,3 % en 2011), il fallait trouver les réponses nécessaires pour accueillir toujours plus de passagers.

Collectivités Publié le ,

Aujourd’hui, ils sont plus d’1,5 million, demain, ils pourront être le double grâce à ce satellite de 5 000 m2. Construit par GFC Construction (groupe Bouygues), ce nouveau bâtiment n’a rien à voir avec l’ancienne structure du T3 qui, au départ, était prévu pour accueillir 500 000 passagers. Ici, confort, accueil, couleurs acidulées et espace ont été pensés de manière à apporter aux passagers une qualité de service que l’on retrouve sur les autres terminaux. Car « un terminal low cost ne veut pas dire un terminal au rabais », rappelle Philippe Bernand, directeur général de l’aéroport. Ce que l’on pouvait sans doute reprocher à l’ancienne structure, certes provisoire, mais qui servait de Terminal 3 depuis 2008. Un lieu qui, à l’avenir, concentrera uniquement l’enregistrement et la salle d’arrivée. Dorénavant, avec le satellite du T3, 10 avions moyen porteur peuvent stationner autour, gagnant ainsi en efficacité d’horaires.
Mais avant d’embarquer, il vous faudra parcourir les 400 m qui séparent l’entrée du terminal de son satellite. Une distance qui devrait sans doute être réduite à l’horizon 2016.

Romain Charbonnier

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?